Étiquette : fierdemaville

50559717_804659069869625_5407909406769676288_o

Vœux 2019 et Présidence du parti ACTION

ActualitésPolitique

Ce mercredi 16 janvier, à l’occasion des vœux de notre groupe, je suis officiellement devenu le président d’ACTION. A cette occasion, je me suis adressé aux mandataires publics et sympathisants. Voici mon discours :

 

Chers amis,

Je tenais avant tout à vous remercier. Merci à vous tous d’être présents ce soir. Merci à toutes celles et tous ceux qui m’ont accordé leur confiance, qui m’ont soutenu et accompagné durant cette élection et au-delà.

Dès aujourd’hui, il m’appartient de présider à la destinée de notre parti. Malgré les turbulences de ces dernières années et de ces derniers mois, je vois devant moi un collectif uni, motivé, présent sur le terrain. Un collectif qui a su trouver l’équilibre entre anciens et plus jeunes. Un collectif en action.

Cette année 2018 ne s’est pas terminée comme nous l’imaginions. A l’issue d’une de nos plus belles campagnes : respectueuse, engagée, forte de propositions claires et efficaces et bien que nous restions la première force politique de Comines-Warneton, nous perdons notre majorité absolue et une tripartite nous renvoie dans l’opposition avant même que nous puissions négocier sur base d’idées, de projets, de programmes. Malgré les différentes mises en garde, nous n’avons pas entendu les interrogations posées par les uns et les autres quant à notre engagement politique ces derniers mois. Cela a laissé une place possible à la suspicion et la désinformation.

Après la déception légitime, nous devons nous ressaisir et retourner aux fondamentaux de notre engagement politique. L’engagement politique n’est pas lié à un mandat, c’est avant tout des valeurs à défendre, un don de soi pour la communauté, une participation active au bien-vivre ensemble. Mais pour ceux qui sont devenus mandataires ou qui le deviendront, l’engagement politique revêt d’autres caractéristiques qui à mes yeux ne sont pas négociables : l’exemplarité, la transparence, la concertation et l’information.

En tant que président d’Action, sachez d’ores et déjà que je serais intransigeant sur le comportement de chacun face à la responsabilité qui nous incombe tous. Nous devons regagner la confiance de celles et ceux qui à un moment donné ont douté.

Notre attention doit rester les habitants de Comines-Warneton. Nous avons laissé une ville aux finances saines, une ville la moins endettée de Wallonie Picarde, une ville solidaire et active à travers ses associations et clubs sportifs, une ville reconnue au-delà de ses frontières, une ville qui se souvient de son passé et qui en a fait un atout touristique et culturel. Nous devons veiller à ce que l’équipe en place aujourd’hui ne gaspille pas le trésor que nous avons constitué. Et nous devrons rappeler à la population les projets qui sont le fruit de notre travail afin d’éviter les récupérations malhonnêtes.

Enfin, je souhaite qu’Action reste force de propositions. Avec vos qualités, votre expertise, le bagage de notre parti et nos soutiens, notre potentiel est immense et nous devons le mettre au service de la communauté et de notre Ville. Si certains nous appellent « opposition », il ne faut pas oublier que nous avons autant d’échevins que la tripartite et que nous serons majoritaires dans la plupart des structures communales et para-communales. Nous n’en profiterons pas pour ralentir ou paralyser ces structures. Nous travaillerons de concert avec les employés et ouvriers communaux, comme nous l’avons toujours fait, pour faire ressortir ce qu’il y a de meilleur et ainsi répondre aux attentes des citoyens. Nous continuerons à nous inscrire dans une action constructive.

Mon mandat d’une année à la tête de notre parti n’est pas sans risque. Mais je m’y engage en toute connaissance de cause et en prenant toute la responsabilité qui y incombe. Parce que c’est aujourd’hui que se joue l’avenir de notre groupe. A nous, collectivement, de faire les bons choix. La population nous a envoyé un message clair, nous devons l’accepter, l’analyser, le digérer et prendre toutes les mesures qui s’imposent pour leur montrer que nous les avons entendus. Nous, mandataires politiques, n’avons de pouvoir que celui que les citoyens veulent bien nous donner. En faisant d’Action le premier parti de notre Ville sans lui donner la majorité absolue, en soutenant massivement les têtes de liste Ville et CPAS, en encourageant la jeunesse qui s’est investie dans nos rangs et en rejetant certaines de nos propositions ou pratiques, ces citoyens nous ont donné la feuille de route qui doit animer cette année de réflexion et débat au sein de notre parti et qui aboutira à un nouveau contrat social que nous proposerons pour notre Ville et dans lequel la population de notre entité pourra se retrouver et s’y engager.

Je suis donc confiant en cette année 2019, même si je reste lucide sur le travail qui reste à faire et les dures décisions que nous aurons à prendre ensemble, je sais que j’ai à mes côtés une équipe compétente et à la hauteur de l’enjeu et des sympathisants fidèles et engagés, prêts à soutenir et accompagner la transition politique et sociétale que nous proposerons.

Que cette année soit riche politiquement, qu’elle soit le signe d’un nouvel élan, qu’elle nous apporte succès et satisfaction du travail accompli. Qu’elle vous apporte, à vous et votre famille, le bonheur et l’épanouissement personnel. Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2019.

19620237_1902290196660401_4211064879611256216_o

La mission prioritaire qui doit nous animer est de servir au mieux l’ensemble des citoyens de notre ville

ActualitésPolitiqueSocial

Le 30 juin dernier, suite à mon élection au sein du Conseil de l’Action Sociale et conformément au décret du Ministre des Pouvoirs Locaux, j’ai presté serment dans les mains du Gouverneur de la Province du Hainaut et suis devenu le nouveau président du CPAS de Comines-Warneton.

A cette occasion, voici le discours que j’ai prononcé :

Il m’appartient donc aujourd’hui d’écrire une nouvelle page. Mon ambition est claire, faire de notre CPAS, l’un des plus humains et des plus performant de la région et ce grâce à l’ensemble des talents qui le composent.

Je mettrai toute mon énergie, tout mon dynamisme à convaincre l’ensemble des habitants de l’entité que notre institution est là pour garantir un avenir digne et serein à chacune et à chacun.

Et pour réussir ce défi, il faut un cadre clair. La fusion CPAS/Commune n’est pas à mon agenda, de même que le déménagement de nos services. Par contre, je serais le fer de lance d’une synergie renforcée entre nos deux entités publiques afin que chacune d’elles puisse profiter des atouts de l’autre. Car la mission prioritaire qui doit nous animer est de servir au mieux l’ensemble des citoyens de notre ville.

Je m’investirai également dans les deux dossiers d’avenir que sont la finalisation des travaux de la Maison de repos de Comines et le lancement du chantier de la nouvelle Maison de repos et résidence services à Ploegsteert.

Au-delà des infrastructures, c’est au personnel que je m’adresse. Merci pour votre travail, merci pour votre investissement et votre professionnalisme. Face à la maladie, à la perte de repères, à l’isolement, à la fragilité, nous devons garantir un travail de qualité, sans faille, sans approximation, sans laisser aller. La qualité de l’accueil, la qualité des soins, la qualité des animations, de l’accompagnement, la qualité de l’écoute et de la prise en charge resteront mes priorités. Et face à l’actualité politique régionale et les incertitudes que cela engendre, je garantis que notre CPAS restera aux côtés de ceux qu’un virage libéral pourrait laisser sur le côté de la route.

Et parce que notre CPAS s’adresse à toutes et à tous, qu’il doit être le garant de la solidarité, de la dignité, de la lutte contre la pauvreté, de l’accompagnement de nos pairs fragilisés, de l’insertion dans la société, nous avons un devoir d’exemplarité.

La bonne gouvernance, sous le feu de l’actualité mais au cœur de mon engagement citoyen depuis plus de 15 ans, animera ma présidence aujourd’hui et demain.

C’est pourquoi, j’annonce qu’en tant que président du CPAS, je me retirerai de tout mandat politique ou non qui pourrait créer une incompatibilité morale ou éthique. J’ai d’ailleurs déjà démissionné d’un poste d’administrateur d’une Asbl locale.

De plus, je n’accepterai aucune autre rémunération de quelque forme que ce soit pour des mandats politiques qui relèvent de la représentation du CPAS. Je continuerai à y siéger mais à titre gratuit.

Et plus personnellement, je vous informe que dans les prochaines semaines, je mettrai sur pied une fondation d’utilité publique afin d’amplifier mon engagement social dans notre ville.

La démocratie à Comines-Warneton n’est donc pas galvaudée mais bien ancrée dans des valeurs humanistes et résolument tournée vers l’avenir. Notre leitmotiv est et doit rester le service à la population. Les considérations personnelles et les batailles d’égo n’y ont en aucun cas leur place.

Avec votre soutien, je m’engage en tant que président à jouer le rôle d’ambassadeur de notre institution afin de valoriser l’ensemble de nos activités, l’ensemble des talents qui la composent, l’ensemble des réussites qui concrétisent notre action.

Je suis fier de ma ville et je suis également fier de mon CPAS.

Merci à tous.

Actualités