sentio hero
pexels-artem-podrez-5878503

Campagnes de vaccination & nouvelles mesures

ActualitésPolitiqueSocial

La campagne de vaccination s’est achevée avec succès au sein des 3 homes du CPAS de Comines-Warneton. En effet, ce ne sont pas moins de 93% de résidents et 82% de personnel qui ont été vaccinés. Nous remercions le Gouvernement, l’Aviq ainsi que le CHM pour leur gestion efficace de cette campagne de vaccination.

Compte tenu de cette étape importante, un nouveau protocole de visite sera proposé aux familles dans les prochains jours. Bien que nous souhaitions maintenir des mesures de précautions au sein de nos institutions, nous voulons permettre aux familles de retrouver leurs proches et favoriser les contacts sociaux.

Permanences sociales

À partir du 22 février, le Centre Administratif & Social reprendra également tout doucement le chemin d’une reprise complète en proposant des permanences libres tous les matins de la semaine et la possibilité de prendre des rendez-vous les après-midis. Les permanences décentralisées seront également accessibles.

Centre Administratif
Sans titre

Le masque ainsi que la désinfection des mains restent d’application. Pour rappel, les rendez-vous peuvent être pris par téléphone au 056.39.39.39 ou par mail info@cpas-comines.be

Soutien à la population

Depuis le début de la crise, le CPAS a mobilisé ses ressources fédérales et régionales afin de soutenir les familles contre le décrochage scolaire et la fracture numérique en offrant plus de 83 ordinateurs portables. Nous sommes également venus en aide aux indépendants et commerçants locaux à hauteur de 37.500 euros. Il reste encore 20.000 euros pour soutenir celles et ceux qui ont été et sont encore impactés par cette crise sanitaire.

Face à la détresse ressentie par certaines catégories de la population (enfants, étudiants, aînés, indépendants, …), j’ai demandé aux équipes de veiller à l’utilisation d’un fonds spécifique de 10.000 euros afin de les accompagner et de les aider à surmonter l’isolement, la dépression, l’anxiété, la peur de l’échec, … Après une enquête sociale, ce fonds devrait permettre de prendre en charge certains frais de suivis psychologiques. De plus, toute personne en détresse pourra entrer en contact avec nos équipes via un tchat qui sera effectif dans le courant de la semaine prochaine.

Plus particulièrement à destination des commerçants et indépendants, le CPAS de Comines-Warneton a pris connaissance de la proposition du Ministre des Classes Moyennes d’offrir 8 séances gratuites de prise en charge psychologique auprès d’un psychologue clinicien ou d’un orthopédagogue clinicien (prévention de la détresse psychologique et/ou du suicide). Nous veillerons donc à les informer dès que nous serons en possession des détails pratiques.

Nous profitons également de l’occasion pour rappeler que les gestes barrières restent plus que jamais d’actualité. Dès lors, nous enverrons un kit Covid à l’ensemble des étudiants suivis par notre Centre. Nos ainés seront également concernés par cette mesure puisqu’ils pourront bénéficier d’un kit Covid sur demande.

Transition vers le développement durable

En dehors de la crise sanitaire, le CPAS a entrepris ces dernières années de nombreuses actions en faveur du développement durable. Pour se donner un coup de boost supplémentaire, le CPAS de Comines-Warneton avait répondu à un appel à projets ministériel. Nos projets et notre motivation ayant retenu toute l’attention de la Ministre, notre CPAS a été sélectionné et bénéficiera d’un coach en développement durable en vue d’optimaliser nos ressources tout en diminuant notre empreinte carbone.

Bilan du Week-end Solidaire

Comme nous l’avions déjà annoncé, ce sont plus de 416 repas et 150 desserts qui ont été vendus au profit du WE Solidaire. Ce sont également plus de 200 kg de denrées qui ont été récoltées à cette occasion. Le profit s’élève donc à 1.800 euros et permettra à l’épicerie solidaire (EPIS) ainsi qu’au CPAS d’acquérir des denrées et également de monter différents projets en 2021 (seconde épicerie et frigo solidaire au Bizet).

793d9bd9-6df9-4908-a302-88293d18ef35

Le Budget 2021 du CPAS – Mon intervention au Conseil Communal

ActualitésPolitique

Mesdames, Messieurs,

L’année 2020 restera dans nos mémoires comme une année « Hors-Normes ». 

Alors que nous débutions l’année sous les meilleurs hospices en inaugurant le Home Sacré Cœur flambant neuf, après des années de réflexions, de tergiversations, de négociations et que nous étions parvenus en un temps record à construire ce complexe, nous permettant ainsi d’accueillir nos résidents dans de meilleures conditions et d’ouvrir une Résidences-Services, qui fut rapidement remplie, ainsi qu’un centre de court séjour et un centre d’accueil de jour. 

Alors qu’à peine la cérémonie terminée, nous étions en train de préparer la suivante : celle de l’inauguration du Nouvel Home Paul Demade, qui là, après des années de travaux, et j’ose le dire, de galères, nous étions également parvenus à finaliser ce chantier.

Tout s’est brusquement arrêté, lorsque le 03 mars, j’ai réuni mes équipes pour leur demander la plus grande vigilance, l’achat de matériel et la mise en place préventive de mesures pour l’accueil et les visites. A l’époque, je ne savais pas ce qui arriverait mais mon attention était attirée vers ce qui se passait à l’étranger. Si je voulais m’assurer d’être prêt au cas où, j’étais loin de m’imaginer le reste de l’année.

Fermeture de nos structures, isolement des résidents, testings répétés, procédures complexes, soutien de l’armée, première vague puis seconde vague encore plus forte, …

Cette crise sanitaire a modifié notre mode de vie, nos relations, notre action, notre vision. 

En tant que service public local, notre devoir était d’être réactif, créatif, d’être là pour nos bénéficiaires, pour leur entourage et de manière plus large être là pour notre population afin de jouer notre rôle de sécurité sociale locale.

Et les équipes du CPAS de Comines-Warneton ont été au rendez-vous : livraisons de courses à domicile pour les personnes âgées de plus de 65 ans et isolées, pour les personnes porteuses d’un handicap ou confinées, mobilisation de bénévoles pour préparer des colis de produits locaux, mobilisation des fonds du week-end solidaire, distribution à domicile des colis alimentaires, création des premiers sas extérieurs de visite, mise en ligne de la chaîne du bonheur, activation de nos partenaires qui nous ont permis de donner des tablettes numériques aux résidents afin de garder le contact avec leurs proches et d’établir des sessions Skype, d’obtenir des repas pour le personnel, des messages et dessins pour les résidents, de mettre en place des expositions temporaires, de fêter une centenaire, …

Cette année 2020 restera donc également l’année de la solidarité et de la générosité.

Et malgré les différents confinements, nous avons maintenu notre activité et nos missions tant dans :

L’action sociale, via notamment le revenu d’intégration sociale (160 en moyenne) et qui implique la signature d’un PIIS (335).

La gestion budgétaire et/ou la médiation de dettes qui comptabilisent respectivement 161 et 177 dossiers.

La permanence juridique gratuite qui a accueilli 46 personnes.

Le logement avec nos 29 maisonnettes pour personnes âgées, notre logement de dépannage cogéré avec Lysco, nos 3 studios de transit, nos 4 logements sociaux de petite taille, nos 4 logements standard et nos 3 logements d’urgence. A noter que pour 2021, nous aurons un logement d’urgence supplémentaire.

L’énergie avec les 233 interventions de notre tuteur et de notre assistante sociale. 

Les services à domiciles et notre intervention dans les services d’aides aux familles et aux personnes âgées à hauteur de 33.600 heures et notre service interne de repas à domicile qui est arrivé à quasi saturation en plein cœur de la crise sanitaire.

Et enfin nos maisons de repos qui comptabilisent 165 lits dont 90 MRS puisque nous avons obtenu la reconnaissance de 5 nouveaux lits MRS à Comines et 10 à Warneton. Vous aurez d’ailleurs à approuver, dans quelques instants, une proposition de modification du cadre du personnel, nous permettant ainsi de répondre à toutes les exigences de cette nouvelle reconnaissance.

Nous avons également mobilisé le fonds fédéral Covid-19 prioritairement pour venir en aide aux indépendants et commerçants de notre entité (7 à ce jour pour un budget de 25.000 euros)  ainsi que pour lutter contre la fracture numérique en prenant en charge l’acquisition de 71 ordinateurs pour 62 familles.

Et malgré cette crise sanitaire, et les dépenses engendrées pour sa gestion (plus de 110.000 euros hors frais de personnel supplémentaires), notre Centre affiche un budget qui n’augmente quasi pas l’intervention communale et qui nous permet de maintenir tous nos services tout en investissant dans notre parc immobilier, qui nous permettra au 01 janvier d’être opérationnel pour la future plateforme frigorifique dans le cadre de l’aide alimentaire sur notre entité, de finaliser les aménagements de nos nouvelles maisons de repos, de remplacer les véhicules de notre service de repas à domicile, …

Pour l’année 2021, le budget ordinaire s’élève à 15.353.329,28 € et pour l’extraordinaire à 571.500,00 €. L’intervention communale reste quasi identique à l’année dernière, à savoir 2.829.372,55 €.

Si l’on se focalise sur les aides financières octroyées pour la prise en charge de frais pharmaceutiques ou d’hospitalisation, d’hébergement, d’activités socioculturelles, … elle ne représente pourtant que 424.500,00 euros, soit 2,8 % du budget. Il est à noter que notre Centre enregistre plus de demandes relatives à l’aide locative (avance de garantie locative et/ou allocation loyer) ainsi que dans certaines prises en charge.

L’ensemble de ces chiffres, vous pourrez les retrouver dans la note de politique générale que vous avez reçue ou sur notre site Internet. Sachez qu’à l’avenir, nous proposerons deux documents différents. Une note de politique générale axée sur le budget et un rapport d’activités en accompagnement des comptes.

Pour 2021, l’accent sera mis sur l’accueil en maison de repos, la mise en place du télétravail pour le Centre administratif et des outils numériques en Maisons de Repos, la gestion des déchets, la modernisation en terme de nouvelles technologies, la restructuration du service insertion (et ce malgré la baisse des financements européens) et, en fonction des résultats de l’étude d’opportunités, le lancement d’un service d’insertion sociale. Nous poursuivrons également notre travail pour finaliser la rénovation du logement d’urgence Rue Duribreu et réhabiliter l’ancien Home de Ploegsteert avec une première phase qui consiste en l’aménagement de l’ancienne salle d’animation afin d’y accueillir la permanence ploegsteertoise de l’ONE. Nous devrons également nous préparer à devenir le seul opérateur de logements publics à court et moyen terme si le Conseil de ce soir approuve la convention de mise en gestion.

La réalisation de ce budget réaliste, cohérent et ambitieux qui nous donne les moyens de mettre en place nos projets pour cette nouvelle année, n’est rendue possible que par l’investissement et le professionnalisme de chacun des agents du CPAS de Comines-Warneton. Je tiens, ici, publiquement à les féliciter pour leur disponibilité et leur saine gestion de nos infrastructures.

Quant à la gestion de la crise sanitaire, tout comme vous avez pu le faire, en tant que conseillers communaux, sur les réseaux sociaux ou en applaudissant les soirs de première vague, vous avez l’occasion ce soir, de féliciter tous les acteurs œuvrant dans nos maisons de repos public en approuvant la modification du statut pécuniaire. 12.500 euros qui récompenseront ces héros du quotidien et qui retourneront directement dans les caisses du commerce local. Sachant que d’autres structures privés de l’entité et même des structures paracommunales où siègent des conseillers communaux (de la majorité comme de l’opposition) ont octroyés ces chèques, je ne comprendrai pas et le personnel en question ne comprendrai pas non plus que l’on ne reconnaisse pas ce soir, leur travail en plein cœur de la première vague de la crise sanitaire alors qu’ils et elles ont été au plus près, voire même touché par ce virus dans l’exercice de leur fonction. 

 

Merci.

Et parce que la solidarité se construit dans une relation de confiance, je vous demande chers conseillers d’apporter votre soutien à notre Centre en votant favorablement ce budget 2021.

#fierdemoncpas

Ajout : La majorité MR-ECOLO-MCI a voté contre les chèques aux travailleurs, pour la seconde fois, prouvant ainsi que les discours envers le personnel soignant ne sont qu’une opportunité politique qui ne se concrétisent jamais dans les actes. Dommage de considérer que le personnel en Maisons de Repos n’a fait que son travail et n’a pas été surchargé par la crise Covid. Dommage également pour les commerçants locaux qui se voient privés d’un budget de 12.500 euros. Décidément, cette crise sanitaire a fait tomber les masques. Le budget a toutefois été approuvé à l’unanimité.

 

Sans titre-22

Journée mondiale du bénévolat : Merci !

ActualitésPolitiqueSocial

En cette journée mondiale du bénévolat, je souhaite remercier les membres d’associations actives au sein des Maisons de Repos du CPAS de Comines-Warneton ainsi que toutes les personnes qui ont répondu à notre appel dans le cadre de la crise sanitaire. Merci également à tous les bénévoles de notre Ville pour votre implication et votre dévouement #journéemondiale #bénévolat #solidarité #fierdemoncpas #fierdemaville

Sans titre-2

 

masques et gourdes cpas-4

Le CPAS de Comines-Warneton à l’heure européenne

Actualités

Cette semaine, et à l’occasion de la semaine européenne de la réduction des déchets, le CPAS de Comines-Warneton lance une action positive auprès de l’ensemble de son personnel en distribuant une gourde personnalisée et estampillée CPAS.

Actuellement, les fontaines à eau dans l’ensemble de nos infrastructures sont équipées de gobelets en plastique. Par l’action de cette semaine, l’économie réalisée s’élèvera à plus de 60.000 gobelets par an.

Deuxième action positive, la distribution d’un masque réutilisable qui rappelle que dans les actes de la vie quotidienne, les masques en tissu sont suffisants et qu’ils permettent également de réduire la consommation annuelle des masques en papier de plus de 64.000 unités.

Bien que notre service public consacre la majeure partie de son temps à la gestion de cette crise sanitaire, nous n’en oublions pas pour autant la crise écologique qui frappe également notre planète. Dans le cadre de son programme stratégique transversal, le CPAS de Comines-Warneton a placé le développement durable au coeur de son action tant en sensibilisant son personnel que ses bénéficiaires : réductions énergétiques (recyclage du papier et carton, économie d’énergie via l’éclairage, les ordinateurs, la gestion des déchets, …), réduction du gaspillage alimentaire, amélioration de la performance énergétique de nos infrastructures, recours aux producteurs locaux, renforcement de notre filière de recyclage des palettes et maraîchage, aménagements favorisant la biodiversité, …

L’initiative de cette semaine s’inscrit dans cette dynamique et se veut positive. Le CPAS souhaite accompagner le changement de comportement de manière positive, convaincu que c’est la seule manière de créer l’adhésion de toutes et de tous. D’autres initiatives seront programmées dans les prochains mois.

#fierdemoncpas #cpas.demain

masques et gourdes cpas-3masques et gourdes cpas-4

Viva For Life

Le CPAS de Comines-Warneton participe à l’opération Viva For Life

ActualitésSocial

Comme chaque année, le CPAS de Comines-Warneton se mobilise pour l’opération Viva For Life.

Étant donné la situation sanitaire actuelle, nous ne pourrons participer aux différents marchés de Noël de l’entité, ni mettre sur pied quelques activités lucratives. Nous avons donc décidé de nous moderniser en lançant un tout nouveau shop en ligne : http://cpas.shop 

On pourra y retrouver des bougeoirs et autres articles en bois recyclé réalisés par notre service insertion « La Ferme » ainsi que du jus de pommes produit à partir de notre verger. L’ensemble des bénéfices iront au profit de l’opération Viva For Life qui soutient notre action et plus particulièrement notre plateforme de lutte contre la pauvreté infantile depuis plusieurs années.

J’ai créé cette plateforme en 2016 en tant que coordinateur de la Régie des Quartiers de Comines-Warneton. L’idée était de rassembler tous les opérateurs de la petite enfance de l’entité afin d’établir un lien entre toutes ces structures, d’identifier les besoins et de tenter d’y répondre. Durant toutes ces années, notre plateforme a tissé un réseau partenarial local mais également régional (Service Espace Rencontres, centre d’hébergement « L’Oasis », ONE, Jeunes à votre Service, SAJ, le Centre de Lecture Public, LYSCO, « Les Benjamins », écoles, CPAS, Centre Culturel, AMO Agora Jeunes, Préen- bulle, Rotary, Service d’Aide aux Victimes de la Police, service des sports AGISC, Plan de Cohésion Sociale, équipe Mobile « Tandem’O », Connexion Santé, Solidalys, …).

En 2016, notre plateforme a bénéficié d’une subvention de 9.000 euros afin d’équiper les salles d’attente de nos partenaires en mobilier et jeux pour enfants. L’objectif étant de favoriser le lien parents-enfants durant le temps d’attente. En 2019, nous avons obtenu le financement pour engager une assistante sociale à mi-temps qui coordonne la plateforme et mène des suivis individuels de familles touchées par la pauvreté.

Soutenir cette opération revient donc à soutenir également notre projet visant à réduire la pauvreté infantile à Comines-Warneton.

#fierdemoncpas

Coronavirus-Masque-Protection-1560x1040

Covid-19 : Le point sur la situation

Actualités

Le testing généralisé de tous les résidents et travailleurs du CPAS effectué la semaine dernière nous a révélé que 27 résidents et 13 membres du personnel sont positifs au Covid-19. Une vingtaine d’autres résidents sont sous surveillance accrue.

Face à ce constat, nous avons mobilisé l’ensemble du personnel afin d’effectuer le plus rapidement possible un cohortage des personnes positives dans le Home le plus impacté (Home Paul Demade).

Nous avons dans un premier temps fermé totalement ce Home afin d’évaluer la situation et pouvoir prendre les initiatives qui s’imposaient (cohortage, déploiement du matériel spécifique, révision des horaires, …). Tandis que pour les 2 autres maisons de repos (Sacré Coeur et Châtellenie), nous avons drastiquement réduit les visites.

Aujourd’hui, nous avons la lourde responsabilité d’envisager les prochaines semaines au sein du Home en tenant compte de l’accompagnement spécifique que requièrent les personnes dites positives, la surveillance accrue que représentent les personnes dites suspectes tout en prenant en compte l’isolement social et moral infligé à l’ensemble des résidents depuis la décision de fermeture. C’est pourquoi nous proposerons aux familles des protocoles spécifiques de visite en tenant compte de la situation médicale de chaque résident. Les représentants des résidents ont été prévenus personnellement de ces différents protocoles.

En attendant le retour des premières visites, les équipes sur place se mobilisent afin de donner régulièrement des nouvelles aux familles et veillent à garder le contact. De plus, des étudiants et bénévoles viendront en renfort des équipes sur place et une évaluation quotidienne de la situation sera opérée. Des groupes de paroles se mettront également en place dans les prochaines semaines.

Un planning de test pour les résidents sera mis sur pied et la Ministre de la Santé nous a assuré que dans les prochaines semaines, nous pourrions bénéficier de tests salivaires pour l’ensemble du personnel travaillant en maison de repos. Ce testing se fera chaque semaine. Nous stoppons temporairement les entrées de nouveaux résidents en court ou long séjour.

Sachez que nous sommes très attentifs à la situation et que nous veillons à activer toutes les options possibles afin de faire face à cette seconde vague.

Nous avons bien conscience que cette deuxième vague vient s’ajouter à tout le travail déjà effectué lors de la première vague et nous ne pouvons que remercier encore le professionnalisme et le dévouement de nos équipes en ce temps de crise.

Visite

#C.PAS.Difficile : Nouvelle campagne de sensibilisation Covid-19

ActualitésPolitiqueSocial

Alors que le déconfinement bat son plein, la résurgence d’une vague de contamination Covid-19 apparait. Depuis plusieurs jours, quelques cas positifs se sont déclarés dans notre entité, nous devons donc rester prudents et extrêmement vigilants.

C’est pourquoi une nouvelle campagne de sensibilisation à destination des familles ainsi que du
personnel a vu au jour au sein de nos 3 homes : #C.PAS.difficile

En effet, depuis plus d’un mois, le CPAS de Comines-Warneton a mis sur pied un plan de déconfinement de nos maisons de repos afin d’y assurer une vie sociale et de permettre les visites des familles (voire les retours en familles), tout en prévoyant un protocole sanitaire strict afin d’éviter l’éventuelle propagation du virus.

Aujourd’hui, nous souhaitons réinsister sur le respect de certaines mesures importantes :

  • Le Bureau Permanent de ce 30 juillet a arrêté la liste des visiteurs, et ce jusqu’au 31 août 2020. Aucun nouveau visiteur ne pourra être ajouté. Cette mesure vise à respecter la notion de « bulle sociale ». Les visites à un proche restent permises et se font exclusivement sur rendez-vous et pour une durée maximum de 30 minutes. Les visites pouvant être réservées par téléphone ou mail (0470/70.00.21 – visite@cpas-comines.be)
  • Les abords de nos infrastructures (Home Paul Demade, Home La Châtellenie et Home Sacré Coeur) deviendront dans les prochains jours des zones « Masques obligatoires ». Pour les visites, le port d’un masque chirurgical est obligatoire dès l’entrée dans la maison de repos et jusqu’à la sortie.
  • Nous profitons de cette campagne de sensibilisation pour rappeler l’obligation de remplir un formulaire si les visiteurs ou le personnel voyagent à l’étranger (www.travel.info-coronavirus.be)

Depuis le début de la crise sanitaire, le CPAS de Comines-Warneton a veillé à mettre tous les moyens en oeuvre pour y faire face. Nous analysons quotidiennement la situation et adaptons sans cesse nos protocoles. Depuis le début de cette crise, notre service public a veillé à être innovant et à trouver le meilleur compromis entre mesures strictes (fermeture) et convivialité (visites encadrées, vie sociale à l’intérieur de la maison de repos, …). Cet équilibre n’est évidemment possible que si chacun y apporte sa contribution et si chacun respecte les règles établies.

#C.PAS.difficile

En comparaison avec ce que nous avons vécu ces derniers mois, ces quelques règles ne sont pas
difficiles à appliquer et permettront, nous le souhaitons, de passer sereinement les mois à venir.

Plan de reprise

CPAS de Comines-Warneton : Vers un déconfinement raisonné

Actualités

Suite à l’envoi de tests préventifs dans les 3 homes du CPAS, il en est ressorti pour Ploegsteert, qu’aucun membre du personnel n’est positif au Covid-19. Pour Warneton, un seul membre est infecté. Quant à Comines, nous avons deux nouveaux membres du personnel testés positivement.
Au total, nous avons donc actuellement 8 agents en arrêt pour cause de Covid-19.

Les résidents de nos 3 homes seront testés ce week-end, nous aurons ainsi une photographie complète de la situation dans le courant de la semaine prochaine.

Afin de renforcer les liens entre nos résidents et leur famille, et en association avec l’entreprise Bebooth, chaque home a été équipé gratuitement d’une imprimante pouvant recevoir des photos. J’invite les familles à consulter notre site Internet afin de connaître la marche à suivre.

Les visites dans notre sas extérieur se poursuivent à Comines et débuteront lundi à Warneton. Suite à une nouvelle circulaire de l’Aviq permettant les visites à l’intérieur des homes, nous évaluerons par institution les différentes possibilités afin de les organiser, tout en maintenant un haut degré de protection à l’intérieur de chacune d’elle. Cela fera l’objet d’une communication ultérieure spécifique.
À l’occasion de la fête des Mères, nous avons décidé d’assouplir notre règle vis-à-vis des dépôts de colis dans nos maisons de repos. Nous les permettons de nouveau pour autant que chaque colis soit entreposé dans le sas d’accueil durant plusieurs heures.

Petit à petit, les autres services du CPAS vont progressivement sortir du confinement. En accord avec le Comité de direction et le Bureau Permanent, un plan de reprise d’activités a été approuvé.

Ce plan prévoit de rouvrir les permanences sociales et l’accueil au public dans notre centre administratif et social dès le 11 mai, les permanences décentralisées (Warneton et Le Bizet) dès le 18 mai et le Service Insertion « La Ferme » à partir du 08 juin. Ce plan prévoit également toutes les mesures de sécurité et de protection qui permettront une reprise de ces activités dans les meilleures conditions (masque pour tous, protocole, plexiglas, …). Nous avons d’ailleurs souscrit au marché de la Zone de Secours Wapi afin de commander 1000 masques réutilisables à destination de notre personnel administratif, de nos résidents et de nos bénéficiaires. Dans ce cadre, le CPAS devra progressivement suspendre les deux services à la population : la livraison de courses à domicile et la livraison des colis alimentaires.our le premier service, nous proposerons aux bénéficiaires de contacter le Taxi Social afin d’être conduit dans l’enseigne de leur choix, pour le second, nous adopterons un plan de reprise des distributions de colis
alimentaires à la Gare.

La Région Wallonne a mis en oeuvre une série d’aides financières à destination de la population dont les revenus sont impactés par l’épidémie. Notre équipe sociale accompagnera chaque habitant de Comines-Warneton qui souhaite obtenir une aide spécifique. Pour plus d’informations, consulter le site Internet du CPAS.

Les entreprises reprennent également petit à petit et c’est ainsi qu’hier, la dernière couche d’asphalte du parking du Home Paul Demade a été coulée. L’entreprise doit encore opérer les dernières finitions. Nous pourrons prochainement accueillir l’ensemble des visiteurs dans des conditions optimales.

Bien que nous devrons rester vigilants dans les prochaines semaines, notre service public local doit poursuivre sa mission d’information, d’accompagnement et de soutien aux personnes impactées par la situation exceptionnelle. Je remercie chaleureusement et sincèrement les équipes du CPAS qui ont répondu présentes aux différents services à la population et qui ont mené ces projets avec un professionnalisme qui me rend toujours aussi fier de mon CPAS.

#fierdemoncpas

nulnulnul

La goutte d’eau qui fait déborder le vase

Actualités

Après avoir reçu tardivement des tests préventifs dans nos maisons de repos, nous venons d’apprendre par mail, hier dans la soirée, que l’AViQ nous a distribué des masques FFP2 qui pourraient ne pas être conformes. Nous avons donc reçu comme consigne de ne plus utiliser ces masques protecteurs.

Comment voulez-vous assurer une parfaite protection de nos résidents et de notre personnel dans ces conditions ? Comment voulez-vous rassurer nos équipes, qui jour après jour subissent de plein fouet la cacophonie ambiante : ouverture non concertée des maisons de repos, masques non conformes,… Comment allons-nous combler ce retrait de protection sur le terrain dans les prochains jours (cela représente presque 3.000 masques)? Quid si les derniers contrôles nous informent de la non-conformité avérée de ces masques.

Sur le terrain, suite à la distribution de ces masques FFP2 par l’AViQ, nous avons concentré nos efforts sur les autres moyens de protection plutôt que sur l’achat de masques FFP2. Aujourd’hui, c’est toute notre stratégie que nous devons revoir et qui impactera significativement les finances de notre institution. De plus, la question de la confiance mutuelle se pose inévitablement pour la suite de la gestion de cette épidémie.

Je demande à Madame la Ministre de la Santé ainsi qu’à l’AViQ de débloquer immédiatement un budget pour chaque maison de repos afin que nous puissions, par nous-mêmes, acquérir des masques FFP2 auprès de fournisseurs sérieux.

  • 1
  • 2
  • 5

Actualités