sentio hero
Tv russia

Le CPAS de Comines-Warneton face à l’épidémie : Premières visites aux résidents, tests préventifs et élan de générosité

Actualités

Avant même la cacophonie gouvernementale autour des visites en maisons de repos, j’avais demandé à mes équipes de concevoir un sas sécurisé extérieur de visite pour les familles. La prise en compte de l’état moral et psychique de nos résidents est ma préoccupation depuis de le début de l’épidémie, au même titre que la gestion de celle-ci. En moins d’une semaine, les familles ont été contactées et le sas a été conçu. Merci à toutes celles et tous ceux qui, dans l’ombre, œuvrent également à mes côtés au CPAS dans la gestion de cette crise.

Dès ce lundi, les familles du Home « Sacré Cœur » de Ploegsteert ont pu rendre visite à leur proche. Les retours sont extrêmement positifs et le bienfait de ces visites sur le moral des résidents est immédiat. 74% de résidents ont pu bénéficier d’une première visite. Notre « innovation » a même suscité l’intérêt de la presse locale et internationale (voir reportages ci-dessous).

Dès ce lundi après-midi, j’ai demandé de renforcer la tonnelle afin de l’isoler davantage et nous préparons déjà le sas pour la semaine prochaine au home « Paul Demade » de Comines.

Dans le même temps, nous avons reçu la confirmation que des tests préventifs nous parviendront ce jour pour les Homes de Ploegsteert et de Warneton. Au-delà des tests déjà réalisés, cela nous permettra d’obtenir une photographie complète de nos résidents et de notre personnel afin d’affiner encore davantage notre prise en charge et nos procédures internes. En tant que président de CPAS, j’ai interpellé ce jour l’Aviq ainsi que la Ministre de la Santé afin d’obtenir les mêmes tests pour notre home de Comines et ma réponse a été entendue puisque nous recevrons également ces tests dans les prochains jours.

Comme je l’annonçais dans l’interview du 07 avril 2020 sur Notélé, cette épidémie révèle davantage la créativité des uns et la générosité des autres. Ces derniers jours, nous avons notamment reçu le soutien de la section « Sécurité » du Collège de la Lys pour l’accueil des familles dans le cadre de la visite dans le sas. Cette même école a également mis à disposition de nos résidents 3 mallettes de 12 tablettes qui permettront à ces derniers de jouer, de s’informer ou de communiquer avec les proches. Enfin, Colruyt a fait don d’œufs en chocolat pour les insérer dans les colis alimentaires distribués chaque semaine.

Un projet de collaboration avec la bibliothèque de Comines est en préparation, un musicien viendra prochainement égayer le Home de Ploegsteert et ses résidents sont occupés de vous concocter une surprise.

Reportage RTBF 13h00

Reportage NoTélé

Reportage TV Russe

Reportage RTBF 19h00

Reportage Nord Eclair

 

helloquence-OQMZwNd3ThU-unsplash

COVID-19 DANS LES MAISONS DE REPOS DU CPAS : ÉTAT DES LIEUX

ActualitésSocial

Depuis le début de l’épidémie, j’ai pris la décision de communiquer de manière transparente sur les mesures prises au sein de nos différents homes ainsi que sur la présence du virus dans ces derniers.

Afin de poursuivre sur cette transparence, et après plus d’un mois de gestion de cette épidémie mondiale, je souhaite en dresser l’état des lieux. Nous vous demandons toutefois de respecter toute la prudence nécessaire face aux constats présents dans ce communiqué. En effet, la situation évoluant d’heure en heure, la réalité d’aujourd’hui ne sera probablement pas la réalité de demain.

Une des mesures prises par le CPAS dès le début de l’épidémie était le testing immédiat des résidents et  membres du personnel présentant au moins un symptôme pouvant être lié au Covid-19. À ce jour, ce sont donc 32 résidents au total qui ont été testés et 20 membres du personnel. Aux chiffres déjà communiqués précédemment (2 résidents et 3 membres du personnel positifs) ce sont ajoutés 2 autres résidents et 1 autre membre du personnel).

En ce qui concerne plus précisément les homes, Ploegsteert est épargné jusqu’à présent puisqu’aucun résident testé n’a été révélé positif. Seul un membre du personnel a été testé positif. Il a immédiatement été écarté et les mesures concernant le matériel spécifique ainsi que les masques étaient déjà d’application.

Pour Comines, une personne a été testée positive à son retour d’hospitalisation et est malheureusement décédée. Un membre de notre personnel a été testé positif et a également été immédiatement écarté. Les mesures concernant le matériel spécifique ainsi que les masques étaient déjà d’application.

Pour Warneton, 3 résidents ont été positifs et 2 membres du personnel. Dès l’apparition du premier cas, nous avons limité la présence des chambres doubles et nous avons mis en place un protocole spécifique d’accompagnement et de traitement en accord avec les médecins traitants. À ce jour, aucun résident ne nécessite d’hospitalisation ni d’assistance respiratoire.

Le 27 mars, j’avais pris la décision de lever le confinement en chambre puisque tous les résidents étaient restés en isolement 14 jours. Cette décision avait été confirmée à plusieurs reprises depuis le début de la mesure. Les résidents ne présentant pas de symptômes, le danger provenait donc de l’extérieur. Le confinement en chambre n’étant pas une solution à long terme.

Dès les premières alertes de cas positifs à Warneton, j’ai pris de nouveau la décision de reconfiner tout le monde en chambre afin de pouvoir faire la lumière sur la contamination. Pour Warneton, on s’oriente vers
une transmission du virus par un membre du personnel et à Comines par l’hôpital ou le moyen de locomotion pour ce retour. Aujourd’hui, nous arrivons au terme de la seconde période de confinement en chambre.

En accord avec notre médecin coordinateur, nous allons proposer aux résidents qui le souhaitent de pouvoir sortir de chambre, sous certaines conditions :

  • Distanciation respectée d’au moins 1m50
  • Port d’un masque
  • Pas plus de 4 personnes dans la même pièce
  • Ne pas présenter de symptômes
  • Avoir été testé négativement

Cette sortie du confinement en chambre sera différente en fonction des institutions et de l’état actuel de l’épidémie dans chacune d’elle.

De plus, le confinement général et la fermeture de nos homes étant prolongé, je souhaite que les résidents puissent rencontrer de manière ponctuelle leur famille. Nous mettrons en place dès la semaine prochaine des sas de visite à l’extérieur de nos maisons de repos avec des aménagements spécifiques (plexiglas, …). Chaque home bénéficiera du sas durant une semaine. Nous débuterons avec le Home « Sacré-Coeur » afin d’évaluer le dispositif. Tous les autres moyens de communication restent évidemment d’application (site Internet, Facebook, chaine du bonheur, Skype, adresse email, prise de contact, …).

Le CPAS de Comines-Warneton met tout en oeuvre pour apporter des solutions novatrices dans ce contexte particulier. La transparence de l’information et le maintien du contact entre l’institution, les familles et les résidents restent nos priorités.

L’épidémie se poursuivant, je ne peux que conseiller à l’ensemble des habitants de notre Ville de porter un masque en tissu lorsqu’ils se déplacent et qu’ils entrent en contact avec d’autres personnes. Nous devons redoubler d’effort pour pouvoir retrouver le plus rapidement possible une sérénité et sortir de cette crise.

Je souhaite terminer cet état des lieux par une note positive : Je souhaite un Joyeux Anniversaire à Zoé Beesmans qui a fêté, aujourd’hui, ses 100 ans avec nous, sa famille et une partie de la population. Merci à tous d’avoir participé par l’envoi de vos dessins, cartes postales ou morceau de musique.

branimir-balogovic-fAiQRv7FgE0-unsplash(1)

Gestion du COVID-19 dans les maisons de repos du CPAS de Comines-Warneton

Actualités

Depuis le début de l’épidémie, le CPAS de Comines-Warneton veille à être transparent dans sa communication vis-à-vis de la population. Ceci afin que cette dernière ne soit pas polluée par un flux d’informations continu et les interventions des uns et des autres, experts confirmés ou du dimanche.

Voici ce qui a été fait depuis le début de l’épidémie au sein des Maisons de Repos du CPAS de Comines-Warneton :

03 mars

Première réunion de crise

06 mars

Mises en place de mesures préventives (prise de température, registre des visites, lavage des mains, réduction des heures de visites)

10 mars

Concertation avec toutes les directions des homes de l’entité
  Fermeture aux visites et interdiction de sorties décidées par l’Aviq.
  Application immédiate et contact avec l’ensemble des familles.

12 mars

1er cas positif de Covid-19 (personnel à Warneton). Écartement immédiat. Contact avec les familles de Warneton
  Confinement en chambre des résidents de Warneton pour une période de 14 jours. Surveillance accrue des paramètres.

14 mars

Mise à disposition progressive de masques en tissu réalisées par la Régie des Quartiers puis la Ville de Comines-Warneton.

16 mars

Confinement en chambre des résidents de Ploegsteert et Comines pour une période de 14 jours. Surveillance accrue des paramètres.

18 mars

2ème cas positif de Covid-19 (personnel de Ploegsteert). Écartement immédiat.

27 mars

Distribution de masques chirurgicaux aux personnels en contact direct avec les résidents

28 mars

3ème cas positif de Covid-19 (personnel de Warneton). Écartement immédiat

01 avril

Mise à disposition de 120 visières à destination du personnel en contact direct avec les résidents

De plus, nous avons pris la décision de prendre en charge le traitement du linge et d’offrir les communications téléphoniques à l’ensemble de nos résidents.

Voilà ce que nous faisons depuis le 27 mars 2020 :

  • Les résidents qui souhaitent rester en chambre le peuvent ;
  • Les espaces de restauration ont été multipliés et la distanciation sociale est garantie ;
  • Les espaces d’accueil, les salons intérieurs, les espaces de rencontre ont été réaménagés afin de respecter la distanciation sociale ;
  • Les animations collectives ont repris avec des groupes de maximum 4-5 personnes ;
  • Mise à disposition de masques en tissu pour les résidents ;
  • Prise de températures pour résidents et personnels 2 à 3 fois par jour ;
  • Surveillance accrue des paramètres résidents ;
  • Nouvelle campagne de communication à destination des résidents et du personnel ;
  • Confinement en chambre pendant 14 jours pour tout nouveau résident ou retour d’hospitalisation.
  • Confinement en chambre de minimum 48 heures pour tout résident présentant un symptôme. Demande de diagnostic du médecin traitant.

À ce jour, 4 autres membres du personnel ont été testés négatifs au virus.

J’organise chaque jour une réunion de suivi afin de réévaluer les mesures prises et à prendre. Et le flux d’informations me parvient 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Chacune de ces mesures a été réfléchie pour à la fois respecter les règles de précaution stricte de non-propagation du virus et à la fois pour préserver l’état
psychique et moral de nos résidents.

Notre CPAS est favorable à un dépistage préventif de nos agents afin de pouvoir établir une photographie de la contagion à un instant T et rassurer certains membres du personnel. Toutefois, pour être réellement efficace ce dépistage devrait être organisé de manière répétitive.

GESTION DU CORONAVIRUS COVID-19 AU CPAS DE COMINES-WARNETON : NOUVELLES MESURES.

Actualités

Capture d’écran 2020-03-11 à 18.13.16

Suite à la décision hier soir de l’AViQ d’interdire toutes les visites dans les maisons de repos ainsi que les retours en famille, le CPAS de Comines-Warneton a dû s’organiser afin de pouvoir mettre en place des dispositifs à destination des résidents, des familles ainsi que du personnel.

Deux réunions ont eu lieu ce jour afin de répondre à toutes les questions posées. Voici ce qui en est ressorti :

Pour les résidents en Maison de Repos, il a été décidé :

  • Réduction des sorties à caractère médical
  • Prise régulière de température
  • Annulation de toutes les sorties récréatives et/ou activités avec des personnes de l’extérieur.
  • Renforcement du programme d’animation
  • Suivi accru de l’ensemble des résidents
  • Suivi des contacts avec la famille. Je souhaite au moins 1 contact par semaine avec la famille et/ou proches.

Pour les familles de résidents :

  • Mise en place de différents canaux de communication
    • Une adresse mail : bonjour@cpas-comines.be où les familles peuvent envoyer des textes, des photos ainsi que des vidéos. Ils seront transmis au résident voire lus si ce dernier n’a pas la capacité d’en prendre connaissance.
    • Des sessions Skype
    • Des appels téléphoniques
    • Prise de rendez-vous pour le linge
    • Dérogation de visite pour les résidents en soins palliatifs (circulaire AVIQ). Il me semble tout à fait opportun de pouvoir laisser les proches profiter de quelques instants avec le résident dans ce cas précis.
    • Nouveau site Internet relatant notamment les activités mises en place (www.cpas-comines.be)

Pour le personnel en Maisons de Repos :

  • Prise de température à l’entrée en service
  • Nouvelle campagne d’affichage (règles d’hygiène)
  • Rappel des consignes de social distancing (évitez les foules, les voyages, les poignées de mains et/ou bises, etc.)
  • Mise à disposition de matériel spécifique

Pour le personnel social et administratif :

  • Prise de température à l’entrée en service
  • Nouvelle campagne d’affichage (règles d’hygiène)
  • Nous déconseillons les usagers de se présenter lors de permanences mais de privilégier la prise de rendez-vous
  • Interruption des visites à domicile et des réunions et formations à l’extérieur
  • Rappel des consignes de social distancing (évitez les foules, les voyages, les poignées de mains et/ou bises, etc.)
  • Transfert de la permanence sociale de Ploegsteert vers le Bizet (mêmes horaires).

Ces mesures sont des mesures préventives visant à créer des barrières à la propagation du virus. D’autres réunions de suivi auront lieu dans les prochains jours afin d’adapter le dispositif en temps réel. Nous travaillons en équipe et sereinement sur le sujet. La panique n’est en aucun une solution.

Nous informerons les familles qu’ils peuvent nous interpeller si des questions d’organisation venaient à se poser. Je prends l’engagement aujourd’hui que tout sera mis en œuvre pour que des solutions soient trouvées afin de limiter le plus possible les désagréments liés à ce « lockdown ».

Evénement facebook AdP

L’apéro du Président au profit de la Fondation Yves Hallez

ActualitésSocial

Ce dimanche 19 mai dès 11h00 se déroule l’apéro du Président au sein du Collège de la Lys (site St Joseph). Bar, animations pour enfants, assiettes apéritives, croques, frites, bar à soupe sont au menu. Dans une ambiance conviviale et au profit d’une fondation reconnue d’utilité publique.

La Fondation Yves Hallez, une aventure familiale

Parce que nous avons été démunie face à la maladie de mon papa, parce que nous avons  dû mettre énormément d’énergie pour comprendre, pour trouver l’information ou encore les contacts.

Parce qu’aujourd’hui, la pauvreté continue à segmenter notre société et qu’elle ne permet pas à chacun d’avoir les mêmes chances de réussite.

Nous avons créé la Fondation Yves Hallez. Forts de notre parcours, de nos investissements, de nos sensibilités, nous souhaitons mettre notre expertise et notre implication au service de la lutte contre le cancer, l’accompagnement des familles de malade et la lutte contre la pauvreté.

Lutte contre le cancer

En aidant financièrement ou autrement les chercheurs, en attribuant des prix récompensant ceux dont les recherches ont fait progresser la lutte contre le cancer et en favorisant la transmission des savoirs.

Soutien aux familles de malades

En soutenant ou en développant toute activité qui vise à soutenir les familles de Comines-Warneton dont un membre est touché par le cancer. Ce soutien peut être financier, moral ou logistique.

Lutte contre la pauvreté

La Fondation lutte également contre la pauvreté à Comines-Warneton en soutenant toutes les initiatives locales.

FondationYvesHallez

 

Venez nombreux soutenir cet événement et n’hésitez pas à partager l’invitation !

 

Infos : Frédéric Hallez – 0488/872019

IMG_0867

Le Conseil de l’Action Sociale installé ce vendredi 01 mars

ActualitésPolitiqueSocial

Suite aux élections communales du 14 octobre dernier, le CPAS de Comines-Warneton a organisé, comme le veut la législation spécifique à notre entité, la prestation de serment et l’installation des conseillers de l’action sociale.

S’en est suivi un premier Conseil en vue de nommer Monsieur Hallez Frédéric, président faisant fonction, dans l’attente d’une prestation de serment dans les mains du Gouverneur du Hainaut ainsi que l’approbation du Règlement d’Ordre Intérieur.

Les élus ACTION Hallez Frédéric, Vantorre Christine, Stamper Carine, Milleville Christine, Gaquière Francis, Castrique Jean et Six Frédéric présenteront dans les prochaines semaines leur déclaration de politique sociale qui guidera l’action du CPAS pour les six prochaines années.

La soirée s’est terminée par un drink convivial où les élus sortants du CPAS étaient également conviés.

Composition du Conseil de l’Action Sociale de Comines-Warneton :

IMG_0867

ACTION

Hallez Frédéric, Vantorre Christine, Stamper Carine, Milleville Christine, Gaquière Francis, Castrique Jean et Six Frédéric

Ecolo

Cool Venezio, Durnez Augustin

Ensemble

Castelain Arnaud, Gobeyn Berengère

 

Composition du Bureau Permanent:

IMG_0866

Hallez Frédéric, Vantorre Christine, Stamper Carine, Cool Venezio

50559717_804659069869625_5407909406769676288_o

Vœux 2019 et Présidence du parti ACTION

ActualitésPolitique

Ce mercredi 16 janvier, à l’occasion des vœux de notre groupe, je suis officiellement devenu le président d’ACTION. A cette occasion, je me suis adressé aux mandataires publics et sympathisants. Voici mon discours :

 

Chers amis,

Je tenais avant tout à vous remercier. Merci à vous tous d’être présents ce soir. Merci à toutes celles et tous ceux qui m’ont accordé leur confiance, qui m’ont soutenu et accompagné durant cette élection et au-delà.

Dès aujourd’hui, il m’appartient de présider à la destinée de notre parti. Malgré les turbulences de ces dernières années et de ces derniers mois, je vois devant moi un collectif uni, motivé, présent sur le terrain. Un collectif qui a su trouver l’équilibre entre anciens et plus jeunes. Un collectif en action.

Cette année 2018 ne s’est pas terminée comme nous l’imaginions. A l’issue d’une de nos plus belles campagnes : respectueuse, engagée, forte de propositions claires et efficaces et bien que nous restions la première force politique de Comines-Warneton, nous perdons notre majorité absolue et une tripartite nous renvoie dans l’opposition avant même que nous puissions négocier sur base d’idées, de projets, de programmes. Malgré les différentes mises en garde, nous n’avons pas entendu les interrogations posées par les uns et les autres quant à notre engagement politique ces derniers mois. Cela a laissé une place possible à la suspicion et la désinformation.

Après la déception légitime, nous devons nous ressaisir et retourner aux fondamentaux de notre engagement politique. L’engagement politique n’est pas lié à un mandat, c’est avant tout des valeurs à défendre, un don de soi pour la communauté, une participation active au bien-vivre ensemble. Mais pour ceux qui sont devenus mandataires ou qui le deviendront, l’engagement politique revêt d’autres caractéristiques qui à mes yeux ne sont pas négociables : l’exemplarité, la transparence, la concertation et l’information.

En tant que président d’Action, sachez d’ores et déjà que je serais intransigeant sur le comportement de chacun face à la responsabilité qui nous incombe tous. Nous devons regagner la confiance de celles et ceux qui à un moment donné ont douté.

Notre attention doit rester les habitants de Comines-Warneton. Nous avons laissé une ville aux finances saines, une ville la moins endettée de Wallonie Picarde, une ville solidaire et active à travers ses associations et clubs sportifs, une ville reconnue au-delà de ses frontières, une ville qui se souvient de son passé et qui en a fait un atout touristique et culturel. Nous devons veiller à ce que l’équipe en place aujourd’hui ne gaspille pas le trésor que nous avons constitué. Et nous devrons rappeler à la population les projets qui sont le fruit de notre travail afin d’éviter les récupérations malhonnêtes.

Enfin, je souhaite qu’Action reste force de propositions. Avec vos qualités, votre expertise, le bagage de notre parti et nos soutiens, notre potentiel est immense et nous devons le mettre au service de la communauté et de notre Ville. Si certains nous appellent « opposition », il ne faut pas oublier que nous avons autant d’échevins que la tripartite et que nous serons majoritaires dans la plupart des structures communales et para-communales. Nous n’en profiterons pas pour ralentir ou paralyser ces structures. Nous travaillerons de concert avec les employés et ouvriers communaux, comme nous l’avons toujours fait, pour faire ressortir ce qu’il y a de meilleur et ainsi répondre aux attentes des citoyens. Nous continuerons à nous inscrire dans une action constructive.

Mon mandat d’une année à la tête de notre parti n’est pas sans risque. Mais je m’y engage en toute connaissance de cause et en prenant toute la responsabilité qui y incombe. Parce que c’est aujourd’hui que se joue l’avenir de notre groupe. A nous, collectivement, de faire les bons choix. La population nous a envoyé un message clair, nous devons l’accepter, l’analyser, le digérer et prendre toutes les mesures qui s’imposent pour leur montrer que nous les avons entendus. Nous, mandataires politiques, n’avons de pouvoir que celui que les citoyens veulent bien nous donner. En faisant d’Action le premier parti de notre Ville sans lui donner la majorité absolue, en soutenant massivement les têtes de liste Ville et CPAS, en encourageant la jeunesse qui s’est investie dans nos rangs et en rejetant certaines de nos propositions ou pratiques, ces citoyens nous ont donné la feuille de route qui doit animer cette année de réflexion et débat au sein de notre parti et qui aboutira à un nouveau contrat social que nous proposerons pour notre Ville et dans lequel la population de notre entité pourra se retrouver et s’y engager.

Je suis donc confiant en cette année 2019, même si je reste lucide sur le travail qui reste à faire et les dures décisions que nous aurons à prendre ensemble, je sais que j’ai à mes côtés une équipe compétente et à la hauteur de l’enjeu et des sympathisants fidèles et engagés, prêts à soutenir et accompagner la transition politique et sociétale que nous proposerons.

Que cette année soit riche politiquement, qu’elle soit le signe d’un nouvel élan, qu’elle nous apporte succès et satisfaction du travail accompli. Qu’elle vous apporte, à vous et votre famille, le bonheur et l’épanouissement personnel. Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2019.

IMG_6143

Présentation du budget CPAS 2019 au Conseil Communal

PolitiqueSocial

Le 17 décembre dernier, j’ai été invité à présenter le budget 2019 du CPAS de Comines-Warneton ainsi que sa note de politique générale. Voici mon intervention :

Madame la Présidente,

Mesdames, Messieurs les Conseillers Communaux,

Le Centre Public d’Action Sociale de Comines-Warneton est un service public local de qualité, proactif et performant. Non pas tant parce que je le répète depuis que j’en suis le Président mais par le bilan que nous tirons annuellement et qui vous parvient sous la forme de la note de politique générale. Document que nous avons par ailleurs retravaillé pour qu’il soit plus lisible et plus impactant pour le lecteur.

Le budget de notre Centre est également le reflet de la politique sociale et citoyenne que nous menons au quotidien avec l’ensemble du personnel afin de répondre aux besoins de l’ensemble des citoyens de notre entité et leur garantir une vie conforme à la dignité humaine.

Pour l’année 2019, le budget ordinaire s’élève à 14.011.010,88 € et pour l’extraordinaire à 737.100,00 €. L’intervention communale reste quasi identique à l’année dernière, à savoir 2.827.338,09 €, soit un peu plus de 700 euros par rapport à 2018.

Si l’on se focalise facilement sur les aides financières octroyées pour la prise en charge de frais pharmaceutiques ou d’hospitalisation, d’hébergement, d’activités socioculturelles, … elle ne représente pourtant que 370.800 euros, soit 2,6% du budget. Parce que notre action sociale va bien au-delà de la logique d’assistance et que notre CPAS développe une logique d’action, nous mobilisons nos moyens financiers sur un tas d’autres domaines :

L’action sociale, via notamment le revenu d’intégration sociale (120 en moyenne) et qui implique la signature d’un PIIS (372).

La gestion budgétaire et/ou la médiation de dettes qui comptabilisent respectivement 162 et 139 dossiers.

Le logement avec nos 29 maisonnettes pour personnes âgées, notre logement de dépannage cogéré avec Lysco, nos 3 studios de transit, nos 4 logements sociaux de petite taille, nos 3 logements standard et nos 3 logements d’urgence. A noter que pour 2019, nous aurons un logement d’urgence supplémentaire.

L’énergie avec les 208 interventions de notre tuteur et de notre assistante sociale. Par ailleurs, nous avons voulu en 2018 mettre l’accent sur la sensibilisation et l’information à travers l’organisation de la Journée de l’Energie et la mise en place d’une permanence commune Ville/CPAS à l’Hôtel de ville de Comines. De plus, nous avons collaboré avec Lysco à l’édition du guide « Bien Habiter » disponible aujourd’hui, proposé des hygromètres afin d’inciter les locataires à ventiler leur maison, proposé des Kits Energies pour réduire leur consommation.

Les services à domiciles et notre intervention dans les services d’aides aux familles et aux personnes âgées à hauteur de 35.977 heures et notre service interne de repas à domicile qui ne cesse d’accroitre son activité.

Et enfin nos maisons de repos qui comptabilisent 164 lits et qui a vu en 2018 le lancement de la construction de la nouvelle maison de repos de Ploegsteert dont le gros œuvre se termine et la finalisation de la phase 2 : Construction de la seconde aile « Résidents » du Home Paul Demade à Comines. Les 43 derniers résidents ont d’ailleurs déménagé aujourd’hui même vers leurs nouvelles chambres.

Au-delà de l’aspect financier et des missions de base que nous réalisons, je souhaite mettre en avant les travailleurs du CPAS qui se sont mobilisés durant toute l’année 2018 pour mettre en œuvre des projets connexes : semaine des aidants proches, Portes Ouvertes du Service Insertion, marché de Noël, opération Viva For Life, amicale du personnel, partenariat avec les écoles, la Maison des Jeunes et Agora jeunes, le week-end solidaire que nous réitérons en janvier prochain, la politique de développement durable que nous avons activé en recyclant le papier et le carton, en veillant à économiser l’énergie (éclairage, ordinateurs, …) ou encore en remplaçant les châssis et en rénovant les bureaux ; en répondant aux normes PEB pour nos maisons de repos, en les équipant de panneaux photovoltaïques pour l’eau chaude sanitaire d’éclairages LED, de systèmes de récupération d’eau de pluie ainsi qu’en prévoyant l’installation de toitures végétalisées et un espace de rétention d’eau favorisant la biodiversité. En tendant vers les 0 déchets en cuisine tandis que les équipes soignantes tendront vers le 0 papier avec la mise en place d’un système informatique favorisant la simplification administrative : en recyclant les palettes pour en faire des meubles, en n’utilisant plus aucun pesticide et développant une expérience de permaculture, en produisant également du jus de fruit et des confitures grâce à notre verger. A l’avenir, nous lancerons un circuit court local dans les parcelles jouxtant la Ferme.… et beaucoup d’autres projets à venir, notamment la réalisation de mobilier avec les élèves des Aubiers ou encore l’ouverture de notre nouvel espace d’accueil et d’attente dans les prochains jours.

Je suis fier du travail réalisé ces 18 derniers mois et d’autant plus fier que la population a reconnu ce dynamisme, cette implication et cette volonté de faire en réitérant massivement la confiance en notre action.

Pour 2019, les 167 agents CPAS, que je félicite pour leur disponibilité, leur professionnalisme et leur saine gestion de nos infrastructures, et moi-même garantissons que notre service public demeurera ouvert à la population et que nous veillerons à répondre à leurs attentes.

Parce que la solidarité se construit dans une relation de confiance, je vous demande chers conseillers d’apporter votre soutien à notre Centre en votant favorablement ce budget 2019.

Merci.

#fierdemoncpas

 

Actualités