Catégorie : Politique

pexels-artem-podrez-5878503

Campagnes de vaccination & nouvelles mesures

ActualitésPolitiqueSocial

La campagne de vaccination s’est achevée avec succès au sein des 3 homes du CPAS de Comines-Warneton. En effet, ce ne sont pas moins de 93% de résidents et 82% de personnel qui ont été vaccinés. Nous remercions le Gouvernement, l’Aviq ainsi que le CHM pour leur gestion efficace de cette campagne de vaccination.

Compte tenu de cette étape importante, un nouveau protocole de visite sera proposé aux familles dans les prochains jours. Bien que nous souhaitions maintenir des mesures de précautions au sein de nos institutions, nous voulons permettre aux familles de retrouver leurs proches et favoriser les contacts sociaux.

Permanences sociales

À partir du 22 février, le Centre Administratif & Social reprendra également tout doucement le chemin d’une reprise complète en proposant des permanences libres tous les matins de la semaine et la possibilité de prendre des rendez-vous les après-midis. Les permanences décentralisées seront également accessibles.

Centre Administratif
Sans titre

Le masque ainsi que la désinfection des mains restent d’application. Pour rappel, les rendez-vous peuvent être pris par téléphone au 056.39.39.39 ou par mail info@cpas-comines.be

Soutien à la population

Depuis le début de la crise, le CPAS a mobilisé ses ressources fédérales et régionales afin de soutenir les familles contre le décrochage scolaire et la fracture numérique en offrant plus de 83 ordinateurs portables. Nous sommes également venus en aide aux indépendants et commerçants locaux à hauteur de 37.500 euros. Il reste encore 20.000 euros pour soutenir celles et ceux qui ont été et sont encore impactés par cette crise sanitaire.

Face à la détresse ressentie par certaines catégories de la population (enfants, étudiants, aînés, indépendants, …), j’ai demandé aux équipes de veiller à l’utilisation d’un fonds spécifique de 10.000 euros afin de les accompagner et de les aider à surmonter l’isolement, la dépression, l’anxiété, la peur de l’échec, … Après une enquête sociale, ce fonds devrait permettre de prendre en charge certains frais de suivis psychologiques. De plus, toute personne en détresse pourra entrer en contact avec nos équipes via un tchat qui sera effectif dans le courant de la semaine prochaine.

Plus particulièrement à destination des commerçants et indépendants, le CPAS de Comines-Warneton a pris connaissance de la proposition du Ministre des Classes Moyennes d’offrir 8 séances gratuites de prise en charge psychologique auprès d’un psychologue clinicien ou d’un orthopédagogue clinicien (prévention de la détresse psychologique et/ou du suicide). Nous veillerons donc à les informer dès que nous serons en possession des détails pratiques.

Nous profitons également de l’occasion pour rappeler que les gestes barrières restent plus que jamais d’actualité. Dès lors, nous enverrons un kit Covid à l’ensemble des étudiants suivis par notre Centre. Nos ainés seront également concernés par cette mesure puisqu’ils pourront bénéficier d’un kit Covid sur demande.

Transition vers le développement durable

En dehors de la crise sanitaire, le CPAS a entrepris ces dernières années de nombreuses actions en faveur du développement durable. Pour se donner un coup de boost supplémentaire, le CPAS de Comines-Warneton avait répondu à un appel à projets ministériel. Nos projets et notre motivation ayant retenu toute l’attention de la Ministre, notre CPAS a été sélectionné et bénéficiera d’un coach en développement durable en vue d’optimaliser nos ressources tout en diminuant notre empreinte carbone.

Bilan du Week-end Solidaire

Comme nous l’avions déjà annoncé, ce sont plus de 416 repas et 150 desserts qui ont été vendus au profit du WE Solidaire. Ce sont également plus de 200 kg de denrées qui ont été récoltées à cette occasion. Le profit s’élève donc à 1.800 euros et permettra à l’épicerie solidaire (EPIS) ainsi qu’au CPAS d’acquérir des denrées et également de monter différents projets en 2021 (seconde épicerie et frigo solidaire au Bizet).

793d9bd9-6df9-4908-a302-88293d18ef35

Le Budget 2021 du CPAS – Mon intervention au Conseil Communal

ActualitésPolitique

Mesdames, Messieurs,

L’année 2020 restera dans nos mémoires comme une année « Hors-Normes ». 

Alors que nous débutions l’année sous les meilleurs hospices en inaugurant le Home Sacré Cœur flambant neuf, après des années de réflexions, de tergiversations, de négociations et que nous étions parvenus en un temps record à construire ce complexe, nous permettant ainsi d’accueillir nos résidents dans de meilleures conditions et d’ouvrir une Résidences-Services, qui fut rapidement remplie, ainsi qu’un centre de court séjour et un centre d’accueil de jour. 

Alors qu’à peine la cérémonie terminée, nous étions en train de préparer la suivante : celle de l’inauguration du Nouvel Home Paul Demade, qui là, après des années de travaux, et j’ose le dire, de galères, nous étions également parvenus à finaliser ce chantier.

Tout s’est brusquement arrêté, lorsque le 03 mars, j’ai réuni mes équipes pour leur demander la plus grande vigilance, l’achat de matériel et la mise en place préventive de mesures pour l’accueil et les visites. A l’époque, je ne savais pas ce qui arriverait mais mon attention était attirée vers ce qui se passait à l’étranger. Si je voulais m’assurer d’être prêt au cas où, j’étais loin de m’imaginer le reste de l’année.

Fermeture de nos structures, isolement des résidents, testings répétés, procédures complexes, soutien de l’armée, première vague puis seconde vague encore plus forte, …

Cette crise sanitaire a modifié notre mode de vie, nos relations, notre action, notre vision. 

En tant que service public local, notre devoir était d’être réactif, créatif, d’être là pour nos bénéficiaires, pour leur entourage et de manière plus large être là pour notre population afin de jouer notre rôle de sécurité sociale locale.

Et les équipes du CPAS de Comines-Warneton ont été au rendez-vous : livraisons de courses à domicile pour les personnes âgées de plus de 65 ans et isolées, pour les personnes porteuses d’un handicap ou confinées, mobilisation de bénévoles pour préparer des colis de produits locaux, mobilisation des fonds du week-end solidaire, distribution à domicile des colis alimentaires, création des premiers sas extérieurs de visite, mise en ligne de la chaîne du bonheur, activation de nos partenaires qui nous ont permis de donner des tablettes numériques aux résidents afin de garder le contact avec leurs proches et d’établir des sessions Skype, d’obtenir des repas pour le personnel, des messages et dessins pour les résidents, de mettre en place des expositions temporaires, de fêter une centenaire, …

Cette année 2020 restera donc également l’année de la solidarité et de la générosité.

Et malgré les différents confinements, nous avons maintenu notre activité et nos missions tant dans :

L’action sociale, via notamment le revenu d’intégration sociale (160 en moyenne) et qui implique la signature d’un PIIS (335).

La gestion budgétaire et/ou la médiation de dettes qui comptabilisent respectivement 161 et 177 dossiers.

La permanence juridique gratuite qui a accueilli 46 personnes.

Le logement avec nos 29 maisonnettes pour personnes âgées, notre logement de dépannage cogéré avec Lysco, nos 3 studios de transit, nos 4 logements sociaux de petite taille, nos 4 logements standard et nos 3 logements d’urgence. A noter que pour 2021, nous aurons un logement d’urgence supplémentaire.

L’énergie avec les 233 interventions de notre tuteur et de notre assistante sociale. 

Les services à domiciles et notre intervention dans les services d’aides aux familles et aux personnes âgées à hauteur de 33.600 heures et notre service interne de repas à domicile qui est arrivé à quasi saturation en plein cœur de la crise sanitaire.

Et enfin nos maisons de repos qui comptabilisent 165 lits dont 90 MRS puisque nous avons obtenu la reconnaissance de 5 nouveaux lits MRS à Comines et 10 à Warneton. Vous aurez d’ailleurs à approuver, dans quelques instants, une proposition de modification du cadre du personnel, nous permettant ainsi de répondre à toutes les exigences de cette nouvelle reconnaissance.

Nous avons également mobilisé le fonds fédéral Covid-19 prioritairement pour venir en aide aux indépendants et commerçants de notre entité (7 à ce jour pour un budget de 25.000 euros)  ainsi que pour lutter contre la fracture numérique en prenant en charge l’acquisition de 71 ordinateurs pour 62 familles.

Et malgré cette crise sanitaire, et les dépenses engendrées pour sa gestion (plus de 110.000 euros hors frais de personnel supplémentaires), notre Centre affiche un budget qui n’augmente quasi pas l’intervention communale et qui nous permet de maintenir tous nos services tout en investissant dans notre parc immobilier, qui nous permettra au 01 janvier d’être opérationnel pour la future plateforme frigorifique dans le cadre de l’aide alimentaire sur notre entité, de finaliser les aménagements de nos nouvelles maisons de repos, de remplacer les véhicules de notre service de repas à domicile, …

Pour l’année 2021, le budget ordinaire s’élève à 15.353.329,28 € et pour l’extraordinaire à 571.500,00 €. L’intervention communale reste quasi identique à l’année dernière, à savoir 2.829.372,55 €.

Si l’on se focalise sur les aides financières octroyées pour la prise en charge de frais pharmaceutiques ou d’hospitalisation, d’hébergement, d’activités socioculturelles, … elle ne représente pourtant que 424.500,00 euros, soit 2,8 % du budget. Il est à noter que notre Centre enregistre plus de demandes relatives à l’aide locative (avance de garantie locative et/ou allocation loyer) ainsi que dans certaines prises en charge.

L’ensemble de ces chiffres, vous pourrez les retrouver dans la note de politique générale que vous avez reçue ou sur notre site Internet. Sachez qu’à l’avenir, nous proposerons deux documents différents. Une note de politique générale axée sur le budget et un rapport d’activités en accompagnement des comptes.

Pour 2021, l’accent sera mis sur l’accueil en maison de repos, la mise en place du télétravail pour le Centre administratif et des outils numériques en Maisons de Repos, la gestion des déchets, la modernisation en terme de nouvelles technologies, la restructuration du service insertion (et ce malgré la baisse des financements européens) et, en fonction des résultats de l’étude d’opportunités, le lancement d’un service d’insertion sociale. Nous poursuivrons également notre travail pour finaliser la rénovation du logement d’urgence Rue Duribreu et réhabiliter l’ancien Home de Ploegsteert avec une première phase qui consiste en l’aménagement de l’ancienne salle d’animation afin d’y accueillir la permanence ploegsteertoise de l’ONE. Nous devrons également nous préparer à devenir le seul opérateur de logements publics à court et moyen terme si le Conseil de ce soir approuve la convention de mise en gestion.

La réalisation de ce budget réaliste, cohérent et ambitieux qui nous donne les moyens de mettre en place nos projets pour cette nouvelle année, n’est rendue possible que par l’investissement et le professionnalisme de chacun des agents du CPAS de Comines-Warneton. Je tiens, ici, publiquement à les féliciter pour leur disponibilité et leur saine gestion de nos infrastructures.

Quant à la gestion de la crise sanitaire, tout comme vous avez pu le faire, en tant que conseillers communaux, sur les réseaux sociaux ou en applaudissant les soirs de première vague, vous avez l’occasion ce soir, de féliciter tous les acteurs œuvrant dans nos maisons de repos public en approuvant la modification du statut pécuniaire. 12.500 euros qui récompenseront ces héros du quotidien et qui retourneront directement dans les caisses du commerce local. Sachant que d’autres structures privés de l’entité et même des structures paracommunales où siègent des conseillers communaux (de la majorité comme de l’opposition) ont octroyés ces chèques, je ne comprendrai pas et le personnel en question ne comprendrai pas non plus que l’on ne reconnaisse pas ce soir, leur travail en plein cœur de la première vague de la crise sanitaire alors qu’ils et elles ont été au plus près, voire même touché par ce virus dans l’exercice de leur fonction. 

 

Merci.

Et parce que la solidarité se construit dans une relation de confiance, je vous demande chers conseillers d’apporter votre soutien à notre Centre en votant favorablement ce budget 2021.

#fierdemoncpas

Ajout : La majorité MR-ECOLO-MCI a voté contre les chèques aux travailleurs, pour la seconde fois, prouvant ainsi que les discours envers le personnel soignant ne sont qu’une opportunité politique qui ne se concrétisent jamais dans les actes. Dommage de considérer que le personnel en Maisons de Repos n’a fait que son travail et n’a pas été surchargé par la crise Covid. Dommage également pour les commerçants locaux qui se voient privés d’un budget de 12.500 euros. Décidément, cette crise sanitaire a fait tomber les masques. Le budget a toutefois été approuvé à l’unanimité.

 

Sans titre-22

Journée mondiale du bénévolat : Merci !

ActualitésPolitiqueSocial

En cette journée mondiale du bénévolat, je souhaite remercier les membres d’associations actives au sein des Maisons de Repos du CPAS de Comines-Warneton ainsi que toutes les personnes qui ont répondu à notre appel dans le cadre de la crise sanitaire. Merci également à tous les bénévoles de notre Ville pour votre implication et votre dévouement #journéemondiale #bénévolat #solidarité #fierdemoncpas #fierdemaville

Sans titre-2

 

Visite

#C.PAS.Difficile : Nouvelle campagne de sensibilisation Covid-19

ActualitésPolitiqueSocial

Alors que le déconfinement bat son plein, la résurgence d’une vague de contamination Covid-19 apparait. Depuis plusieurs jours, quelques cas positifs se sont déclarés dans notre entité, nous devons donc rester prudents et extrêmement vigilants.

C’est pourquoi une nouvelle campagne de sensibilisation à destination des familles ainsi que du
personnel a vu au jour au sein de nos 3 homes : #C.PAS.difficile

En effet, depuis plus d’un mois, le CPAS de Comines-Warneton a mis sur pied un plan de déconfinement de nos maisons de repos afin d’y assurer une vie sociale et de permettre les visites des familles (voire les retours en familles), tout en prévoyant un protocole sanitaire strict afin d’éviter l’éventuelle propagation du virus.

Aujourd’hui, nous souhaitons réinsister sur le respect de certaines mesures importantes :

  • Le Bureau Permanent de ce 30 juillet a arrêté la liste des visiteurs, et ce jusqu’au 31 août 2020. Aucun nouveau visiteur ne pourra être ajouté. Cette mesure vise à respecter la notion de « bulle sociale ». Les visites à un proche restent permises et se font exclusivement sur rendez-vous et pour une durée maximum de 30 minutes. Les visites pouvant être réservées par téléphone ou mail (0470/70.00.21 – visite@cpas-comines.be)
  • Les abords de nos infrastructures (Home Paul Demade, Home La Châtellenie et Home Sacré Coeur) deviendront dans les prochains jours des zones « Masques obligatoires ». Pour les visites, le port d’un masque chirurgical est obligatoire dès l’entrée dans la maison de repos et jusqu’à la sortie.
  • Nous profitons de cette campagne de sensibilisation pour rappeler l’obligation de remplir un formulaire si les visiteurs ou le personnel voyagent à l’étranger (www.travel.info-coronavirus.be)

Depuis le début de la crise sanitaire, le CPAS de Comines-Warneton a veillé à mettre tous les moyens en oeuvre pour y faire face. Nous analysons quotidiennement la situation et adaptons sans cesse nos protocoles. Depuis le début de cette crise, notre service public a veillé à être innovant et à trouver le meilleur compromis entre mesures strictes (fermeture) et convivialité (visites encadrées, vie sociale à l’intérieur de la maison de repos, …). Cet équilibre n’est évidemment possible que si chacun y apporte sa contribution et si chacun respecte les règles établies.

#C.PAS.difficile

En comparaison avec ce que nous avons vécu ces derniers mois, ces quelques règles ne sont pas
difficiles à appliquer et permettront, nous le souhaitons, de passer sereinement les mois à venir.

IMG_0867

Le Conseil de l’Action Sociale installé ce vendredi 01 mars

ActualitésPolitiqueSocial

Suite aux élections communales du 14 octobre dernier, le CPAS de Comines-Warneton a organisé, comme le veut la législation spécifique à notre entité, la prestation de serment et l’installation des conseillers de l’action sociale.

S’en est suivi un premier Conseil en vue de nommer Monsieur Hallez Frédéric, président faisant fonction, dans l’attente d’une prestation de serment dans les mains du Gouverneur du Hainaut ainsi que l’approbation du Règlement d’Ordre Intérieur.

Les élus ACTION Hallez Frédéric, Vantorre Christine, Stamper Carine, Milleville Christine, Gaquière Francis, Castrique Jean et Six Frédéric présenteront dans les prochaines semaines leur déclaration de politique sociale qui guidera l’action du CPAS pour les six prochaines années.

La soirée s’est terminée par un drink convivial où les élus sortants du CPAS étaient également conviés.

Composition du Conseil de l’Action Sociale de Comines-Warneton :

IMG_0867

ACTION

Hallez Frédéric, Vantorre Christine, Stamper Carine, Milleville Christine, Gaquière Francis, Castrique Jean et Six Frédéric

Ecolo

Cool Venezio, Durnez Augustin

Ensemble

Castelain Arnaud, Gobeyn Berengère

 

Composition du Bureau Permanent:

IMG_0866

Hallez Frédéric, Vantorre Christine, Stamper Carine, Cool Venezio

50559717_804659069869625_5407909406769676288_o

Vœux 2019 et Présidence du parti ACTION

ActualitésPolitique

Ce mercredi 16 janvier, à l’occasion des vœux de notre groupe, je suis officiellement devenu le président d’ACTION. A cette occasion, je me suis adressé aux mandataires publics et sympathisants. Voici mon discours :

 

Chers amis,

Je tenais avant tout à vous remercier. Merci à vous tous d’être présents ce soir. Merci à toutes celles et tous ceux qui m’ont accordé leur confiance, qui m’ont soutenu et accompagné durant cette élection et au-delà.

Dès aujourd’hui, il m’appartient de présider à la destinée de notre parti. Malgré les turbulences de ces dernières années et de ces derniers mois, je vois devant moi un collectif uni, motivé, présent sur le terrain. Un collectif qui a su trouver l’équilibre entre anciens et plus jeunes. Un collectif en action.

Cette année 2018 ne s’est pas terminée comme nous l’imaginions. A l’issue d’une de nos plus belles campagnes : respectueuse, engagée, forte de propositions claires et efficaces et bien que nous restions la première force politique de Comines-Warneton, nous perdons notre majorité absolue et une tripartite nous renvoie dans l’opposition avant même que nous puissions négocier sur base d’idées, de projets, de programmes. Malgré les différentes mises en garde, nous n’avons pas entendu les interrogations posées par les uns et les autres quant à notre engagement politique ces derniers mois. Cela a laissé une place possible à la suspicion et la désinformation.

Après la déception légitime, nous devons nous ressaisir et retourner aux fondamentaux de notre engagement politique. L’engagement politique n’est pas lié à un mandat, c’est avant tout des valeurs à défendre, un don de soi pour la communauté, une participation active au bien-vivre ensemble. Mais pour ceux qui sont devenus mandataires ou qui le deviendront, l’engagement politique revêt d’autres caractéristiques qui à mes yeux ne sont pas négociables : l’exemplarité, la transparence, la concertation et l’information.

En tant que président d’Action, sachez d’ores et déjà que je serais intransigeant sur le comportement de chacun face à la responsabilité qui nous incombe tous. Nous devons regagner la confiance de celles et ceux qui à un moment donné ont douté.

Notre attention doit rester les habitants de Comines-Warneton. Nous avons laissé une ville aux finances saines, une ville la moins endettée de Wallonie Picarde, une ville solidaire et active à travers ses associations et clubs sportifs, une ville reconnue au-delà de ses frontières, une ville qui se souvient de son passé et qui en a fait un atout touristique et culturel. Nous devons veiller à ce que l’équipe en place aujourd’hui ne gaspille pas le trésor que nous avons constitué. Et nous devrons rappeler à la population les projets qui sont le fruit de notre travail afin d’éviter les récupérations malhonnêtes.

Enfin, je souhaite qu’Action reste force de propositions. Avec vos qualités, votre expertise, le bagage de notre parti et nos soutiens, notre potentiel est immense et nous devons le mettre au service de la communauté et de notre Ville. Si certains nous appellent « opposition », il ne faut pas oublier que nous avons autant d’échevins que la tripartite et que nous serons majoritaires dans la plupart des structures communales et para-communales. Nous n’en profiterons pas pour ralentir ou paralyser ces structures. Nous travaillerons de concert avec les employés et ouvriers communaux, comme nous l’avons toujours fait, pour faire ressortir ce qu’il y a de meilleur et ainsi répondre aux attentes des citoyens. Nous continuerons à nous inscrire dans une action constructive.

Mon mandat d’une année à la tête de notre parti n’est pas sans risque. Mais je m’y engage en toute connaissance de cause et en prenant toute la responsabilité qui y incombe. Parce que c’est aujourd’hui que se joue l’avenir de notre groupe. A nous, collectivement, de faire les bons choix. La population nous a envoyé un message clair, nous devons l’accepter, l’analyser, le digérer et prendre toutes les mesures qui s’imposent pour leur montrer que nous les avons entendus. Nous, mandataires politiques, n’avons de pouvoir que celui que les citoyens veulent bien nous donner. En faisant d’Action le premier parti de notre Ville sans lui donner la majorité absolue, en soutenant massivement les têtes de liste Ville et CPAS, en encourageant la jeunesse qui s’est investie dans nos rangs et en rejetant certaines de nos propositions ou pratiques, ces citoyens nous ont donné la feuille de route qui doit animer cette année de réflexion et débat au sein de notre parti et qui aboutira à un nouveau contrat social que nous proposerons pour notre Ville et dans lequel la population de notre entité pourra se retrouver et s’y engager.

Je suis donc confiant en cette année 2019, même si je reste lucide sur le travail qui reste à faire et les dures décisions que nous aurons à prendre ensemble, je sais que j’ai à mes côtés une équipe compétente et à la hauteur de l’enjeu et des sympathisants fidèles et engagés, prêts à soutenir et accompagner la transition politique et sociétale que nous proposerons.

Que cette année soit riche politiquement, qu’elle soit le signe d’un nouvel élan, qu’elle nous apporte succès et satisfaction du travail accompli. Qu’elle vous apporte, à vous et votre famille, le bonheur et l’épanouissement personnel. Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2019.

IMG_6143

Présentation du budget CPAS 2019 au Conseil Communal

PolitiqueSocial

Le 17 décembre dernier, j’ai été invité à présenter le budget 2019 du CPAS de Comines-Warneton ainsi que sa note de politique générale. Voici mon intervention :

Madame la Présidente,

Mesdames, Messieurs les Conseillers Communaux,

Le Centre Public d’Action Sociale de Comines-Warneton est un service public local de qualité, proactif et performant. Non pas tant parce que je le répète depuis que j’en suis le Président mais par le bilan que nous tirons annuellement et qui vous parvient sous la forme de la note de politique générale. Document que nous avons par ailleurs retravaillé pour qu’il soit plus lisible et plus impactant pour le lecteur.

Le budget de notre Centre est également le reflet de la politique sociale et citoyenne que nous menons au quotidien avec l’ensemble du personnel afin de répondre aux besoins de l’ensemble des citoyens de notre entité et leur garantir une vie conforme à la dignité humaine.

Pour l’année 2019, le budget ordinaire s’élève à 14.011.010,88 € et pour l’extraordinaire à 737.100,00 €. L’intervention communale reste quasi identique à l’année dernière, à savoir 2.827.338,09 €, soit un peu plus de 700 euros par rapport à 2018.

Si l’on se focalise facilement sur les aides financières octroyées pour la prise en charge de frais pharmaceutiques ou d’hospitalisation, d’hébergement, d’activités socioculturelles, … elle ne représente pourtant que 370.800 euros, soit 2,6% du budget. Parce que notre action sociale va bien au-delà de la logique d’assistance et que notre CPAS développe une logique d’action, nous mobilisons nos moyens financiers sur un tas d’autres domaines :

L’action sociale, via notamment le revenu d’intégration sociale (120 en moyenne) et qui implique la signature d’un PIIS (372).

La gestion budgétaire et/ou la médiation de dettes qui comptabilisent respectivement 162 et 139 dossiers.

Le logement avec nos 29 maisonnettes pour personnes âgées, notre logement de dépannage cogéré avec Lysco, nos 3 studios de transit, nos 4 logements sociaux de petite taille, nos 3 logements standard et nos 3 logements d’urgence. A noter que pour 2019, nous aurons un logement d’urgence supplémentaire.

L’énergie avec les 208 interventions de notre tuteur et de notre assistante sociale. Par ailleurs, nous avons voulu en 2018 mettre l’accent sur la sensibilisation et l’information à travers l’organisation de la Journée de l’Energie et la mise en place d’une permanence commune Ville/CPAS à l’Hôtel de ville de Comines. De plus, nous avons collaboré avec Lysco à l’édition du guide « Bien Habiter » disponible aujourd’hui, proposé des hygromètres afin d’inciter les locataires à ventiler leur maison, proposé des Kits Energies pour réduire leur consommation.

Les services à domiciles et notre intervention dans les services d’aides aux familles et aux personnes âgées à hauteur de 35.977 heures et notre service interne de repas à domicile qui ne cesse d’accroitre son activité.

Et enfin nos maisons de repos qui comptabilisent 164 lits et qui a vu en 2018 le lancement de la construction de la nouvelle maison de repos de Ploegsteert dont le gros œuvre se termine et la finalisation de la phase 2 : Construction de la seconde aile « Résidents » du Home Paul Demade à Comines. Les 43 derniers résidents ont d’ailleurs déménagé aujourd’hui même vers leurs nouvelles chambres.

Au-delà de l’aspect financier et des missions de base que nous réalisons, je souhaite mettre en avant les travailleurs du CPAS qui se sont mobilisés durant toute l’année 2018 pour mettre en œuvre des projets connexes : semaine des aidants proches, Portes Ouvertes du Service Insertion, marché de Noël, opération Viva For Life, amicale du personnel, partenariat avec les écoles, la Maison des Jeunes et Agora jeunes, le week-end solidaire que nous réitérons en janvier prochain, la politique de développement durable que nous avons activé en recyclant le papier et le carton, en veillant à économiser l’énergie (éclairage, ordinateurs, …) ou encore en remplaçant les châssis et en rénovant les bureaux ; en répondant aux normes PEB pour nos maisons de repos, en les équipant de panneaux photovoltaïques pour l’eau chaude sanitaire d’éclairages LED, de systèmes de récupération d’eau de pluie ainsi qu’en prévoyant l’installation de toitures végétalisées et un espace de rétention d’eau favorisant la biodiversité. En tendant vers les 0 déchets en cuisine tandis que les équipes soignantes tendront vers le 0 papier avec la mise en place d’un système informatique favorisant la simplification administrative : en recyclant les palettes pour en faire des meubles, en n’utilisant plus aucun pesticide et développant une expérience de permaculture, en produisant également du jus de fruit et des confitures grâce à notre verger. A l’avenir, nous lancerons un circuit court local dans les parcelles jouxtant la Ferme.… et beaucoup d’autres projets à venir, notamment la réalisation de mobilier avec les élèves des Aubiers ou encore l’ouverture de notre nouvel espace d’accueil et d’attente dans les prochains jours.

Je suis fier du travail réalisé ces 18 derniers mois et d’autant plus fier que la population a reconnu ce dynamisme, cette implication et cette volonté de faire en réitérant massivement la confiance en notre action.

Pour 2019, les 167 agents CPAS, que je félicite pour leur disponibilité, leur professionnalisme et leur saine gestion de nos infrastructures, et moi-même garantissons que notre service public demeurera ouvert à la population et que nous veillerons à répondre à leurs attentes.

Parce que la solidarité se construit dans une relation de confiance, je vous demande chers conseillers d’apporter votre soutien à notre Centre en votant favorablement ce budget 2019.

Merci.

#fierdemoncpas

 

Weekendsolidaire

Zoom sur l’aide alimentaire à Comines-Warneton

PolitiqueSocial

Le week-end solidaire qui s’est organisé le dernier week-end de janvier fut l’occasion d’attirer l’attention sur l’aide alimentaire dans notre ville. Le CPAS de Comines-Warneton, avec une dizaine de partenaires motivés, avaient préparés un week-end d’activités visant à récolter des dons alimentaires et financiers tout en sensibilisant le public à l’aide alimentaire. En effet, au-delà des difficultés financières de certaines familles, une des priorités reste l’alimentation.

Grâce à la distribution hebdomadaire de colis alimentaire à Comines et au Bizet ainsi que l’ouverture d’une épicerie solidaire à la gare de Comines, le CPAS de Comines-Warneton en collaboration avec l’Asbl Perspectiv’ et la Régie des Quartiers veillent à apporter une réponse directe à ce besoin. Ce sont plus de 120 colis distribués chaque semaine pour presque 500 personnes.

Depuis plus d’une année, nous veillons également à agrémenter mensuellement la distribution de pâtisseries, soupe ou café afin de rendre ce moment plus convivial.

A côté de cela, des ateliers culinaires à destination des stagiaires en formation mais également des habitants de l’entité sont organisés régulièrement. Le CPAS ainsi que la Régie des Quartiers sont d’ailleurs partenaires de Colruyt pour le projet « A table pour 1-2-3 euros ». Nous recevons ainsi, toutes les deux semaines, un livret de recettes présentant six plats faciles à préparer pour un budget d’1, 2 ou 3 euros par portion. Ces activités viennent renforcer notre action sur cette aide alimentaire.

A moyen terme, nous espérons pouvoir ouvrir une seconde épicerie solidaire au Bizet et continuer à diversifier l’offre de produits que nous proposons.

Nous vous donnons d’ores et déjà rendez vous l’année prochaine pour une nouvelle édition du « Week-end solidaire ».

infographie-v03 - copie

Reportage No Télé

Page Facebook

imperkraft2

L’emploi étudiant au service de la communauté

ActualitésPolitique

Malgré l’abandon des subventions « Été solidaire » de la Région Wallonne qui permettaient d’engager des étudiants durant l’été, j’ai souhaité, en tant que Président de CPAS, poursuivre et intensifier l’engagement de jeunes au sein de notre service public.

Premièrement à Pâques, 4 étudiants ont été engagés dans le cadre d’un projet communautaire :

Aménager le bâtiment mixte dit Imperkaft à Warneton. Ce lieu accueille chaque semaine une permanence du CPAS, de la Ville et de la Police ainsi qu’une antenne de la Bibliothèque et de l’ONE. Les étudiants ont ainsi travaillé sur les châssis, les portes, la façade, l’entrée et les environs. Ils se sont également vus octroyer un contrat durant les vacances d’été avec le service technique.

Ensuite, durant les vacances d’été, nous avons engagé 34 jeunes pour travailler au sein des maisons de repos aux côtés de nos équipes.

Voici un bel exemple d’engagement citoyen de la part de la jeunesse de notre entité. Un job au service de la communauté qui marquera certainement leurs parcours futurs.

ea7386b6-7db1-434e-98fc-

d6d8a397-911c-4d70--4a685cbf5a1e

imperkraft

Article « Magazine Comines »

Article « Actualités Mouscron Comines »

  • 1
  • 2

Actualités