Étiquette : Maisons de repos

nulnulnul

La goutte d’eau qui fait déborder le vase

Actualités

Après avoir reçu tardivement des tests préventifs dans nos maisons de repos, nous venons d’apprendre par mail, hier dans la soirée, que l’AViQ nous a distribué des masques FFP2 qui pourraient ne pas être conformes. Nous avons donc reçu comme consigne de ne plus utiliser ces masques protecteurs.

Comment voulez-vous assurer une parfaite protection de nos résidents et de notre personnel dans ces conditions ? Comment voulez-vous rassurer nos équipes, qui jour après jour subissent de plein fouet la cacophonie ambiante : ouverture non concertée des maisons de repos, masques non conformes,… Comment allons-nous combler ce retrait de protection sur le terrain dans les prochains jours (cela représente presque 3.000 masques)? Quid si les derniers contrôles nous informent de la non-conformité avérée de ces masques.

Sur le terrain, suite à la distribution de ces masques FFP2 par l’AViQ, nous avons concentré nos efforts sur les autres moyens de protection plutôt que sur l’achat de masques FFP2. Aujourd’hui, c’est toute notre stratégie que nous devons revoir et qui impactera significativement les finances de notre institution. De plus, la question de la confiance mutuelle se pose inévitablement pour la suite de la gestion de cette épidémie.

Je demande à Madame la Ministre de la Santé ainsi qu’à l’AViQ de débloquer immédiatement un budget pour chaque maison de repos afin que nous puissions, par nous-mêmes, acquérir des masques FFP2 auprès de fournisseurs sérieux.

Tv russia

Le CPAS de Comines-Warneton face à l’épidémie : Premières visites aux résidents, tests préventifs et élan de générosité

Actualités

Avant même la cacophonie gouvernementale autour des visites en maisons de repos, j’avais demandé à mes équipes de concevoir un sas sécurisé extérieur de visite pour les familles. La prise en compte de l’état moral et psychique de nos résidents est ma préoccupation depuis de le début de l’épidémie, au même titre que la gestion de celle-ci. En moins d’une semaine, les familles ont été contactées et le sas a été conçu. Merci à toutes celles et tous ceux qui, dans l’ombre, œuvrent également à mes côtés au CPAS dans la gestion de cette crise.

Dès ce lundi, les familles du Home « Sacré Cœur » de Ploegsteert ont pu rendre visite à leur proche. Les retours sont extrêmement positifs et le bienfait de ces visites sur le moral des résidents est immédiat. 74% de résidents ont pu bénéficier d’une première visite. Notre « innovation » a même suscité l’intérêt de la presse locale et internationale (voir reportages ci-dessous).

Dès ce lundi après-midi, j’ai demandé de renforcer la tonnelle afin de l’isoler davantage et nous préparons déjà le sas pour la semaine prochaine au home « Paul Demade » de Comines.

Dans le même temps, nous avons reçu la confirmation que des tests préventifs nous parviendront ce jour pour les Homes de Ploegsteert et de Warneton. Au-delà des tests déjà réalisés, cela nous permettra d’obtenir une photographie complète de nos résidents et de notre personnel afin d’affiner encore davantage notre prise en charge et nos procédures internes. En tant que président de CPAS, j’ai interpellé ce jour l’Aviq ainsi que la Ministre de la Santé afin d’obtenir les mêmes tests pour notre home de Comines et ma réponse a été entendue puisque nous recevrons également ces tests dans les prochains jours.

Comme je l’annonçais dans l’interview du 07 avril 2020 sur Notélé, cette épidémie révèle davantage la créativité des uns et la générosité des autres. Ces derniers jours, nous avons notamment reçu le soutien de la section « Sécurité » du Collège de la Lys pour l’accueil des familles dans le cadre de la visite dans le sas. Cette même école a également mis à disposition de nos résidents 3 mallettes de 12 tablettes qui permettront à ces derniers de jouer, de s’informer ou de communiquer avec les proches. Enfin, Colruyt a fait don d’œufs en chocolat pour les insérer dans les colis alimentaires distribués chaque semaine.

Un projet de collaboration avec la bibliothèque de Comines est en préparation, un musicien viendra prochainement égayer le Home de Ploegsteert et ses résidents sont occupés de vous concocter une surprise.

Reportage RTBF 13h00

Reportage NoTélé

Reportage TV Russe

Reportage RTBF 19h00

Reportage Nord Eclair

 

helloquence-OQMZwNd3ThU-unsplash

COVID-19 DANS LES MAISONS DE REPOS DU CPAS : ÉTAT DES LIEUX

ActualitésSocial

Depuis le début de l’épidémie, j’ai pris la décision de communiquer de manière transparente sur les mesures prises au sein de nos différents homes ainsi que sur la présence du virus dans ces derniers.

Afin de poursuivre sur cette transparence, et après plus d’un mois de gestion de cette épidémie mondiale, je souhaite en dresser l’état des lieux. Nous vous demandons toutefois de respecter toute la prudence nécessaire face aux constats présents dans ce communiqué. En effet, la situation évoluant d’heure en heure, la réalité d’aujourd’hui ne sera probablement pas la réalité de demain.

Une des mesures prises par le CPAS dès le début de l’épidémie était le testing immédiat des résidents et  membres du personnel présentant au moins un symptôme pouvant être lié au Covid-19. À ce jour, ce sont donc 32 résidents au total qui ont été testés et 20 membres du personnel. Aux chiffres déjà communiqués précédemment (2 résidents et 3 membres du personnel positifs) ce sont ajoutés 2 autres résidents et 1 autre membre du personnel).

En ce qui concerne plus précisément les homes, Ploegsteert est épargné jusqu’à présent puisqu’aucun résident testé n’a été révélé positif. Seul un membre du personnel a été testé positif. Il a immédiatement été écarté et les mesures concernant le matériel spécifique ainsi que les masques étaient déjà d’application.

Pour Comines, une personne a été testée positive à son retour d’hospitalisation et est malheureusement décédée. Un membre de notre personnel a été testé positif et a également été immédiatement écarté. Les mesures concernant le matériel spécifique ainsi que les masques étaient déjà d’application.

Pour Warneton, 3 résidents ont été positifs et 2 membres du personnel. Dès l’apparition du premier cas, nous avons limité la présence des chambres doubles et nous avons mis en place un protocole spécifique d’accompagnement et de traitement en accord avec les médecins traitants. À ce jour, aucun résident ne nécessite d’hospitalisation ni d’assistance respiratoire.

Le 27 mars, j’avais pris la décision de lever le confinement en chambre puisque tous les résidents étaient restés en isolement 14 jours. Cette décision avait été confirmée à plusieurs reprises depuis le début de la mesure. Les résidents ne présentant pas de symptômes, le danger provenait donc de l’extérieur. Le confinement en chambre n’étant pas une solution à long terme.

Dès les premières alertes de cas positifs à Warneton, j’ai pris de nouveau la décision de reconfiner tout le monde en chambre afin de pouvoir faire la lumière sur la contamination. Pour Warneton, on s’oriente vers
une transmission du virus par un membre du personnel et à Comines par l’hôpital ou le moyen de locomotion pour ce retour. Aujourd’hui, nous arrivons au terme de la seconde période de confinement en chambre.

En accord avec notre médecin coordinateur, nous allons proposer aux résidents qui le souhaitent de pouvoir sortir de chambre, sous certaines conditions :

  • Distanciation respectée d’au moins 1m50
  • Port d’un masque
  • Pas plus de 4 personnes dans la même pièce
  • Ne pas présenter de symptômes
  • Avoir été testé négativement

Cette sortie du confinement en chambre sera différente en fonction des institutions et de l’état actuel de l’épidémie dans chacune d’elle.

De plus, le confinement général et la fermeture de nos homes étant prolongé, je souhaite que les résidents puissent rencontrer de manière ponctuelle leur famille. Nous mettrons en place dès la semaine prochaine des sas de visite à l’extérieur de nos maisons de repos avec des aménagements spécifiques (plexiglas, …). Chaque home bénéficiera du sas durant une semaine. Nous débuterons avec le Home « Sacré-Coeur » afin d’évaluer le dispositif. Tous les autres moyens de communication restent évidemment d’application (site Internet, Facebook, chaine du bonheur, Skype, adresse email, prise de contact, …).

Le CPAS de Comines-Warneton met tout en oeuvre pour apporter des solutions novatrices dans ce contexte particulier. La transparence de l’information et le maintien du contact entre l’institution, les familles et les résidents restent nos priorités.

L’épidémie se poursuivant, je ne peux que conseiller à l’ensemble des habitants de notre Ville de porter un masque en tissu lorsqu’ils se déplacent et qu’ils entrent en contact avec d’autres personnes. Nous devons redoubler d’effort pour pouvoir retrouver le plus rapidement possible une sérénité et sortir de cette crise.

Je souhaite terminer cet état des lieux par une note positive : Je souhaite un Joyeux Anniversaire à Zoé Beesmans qui a fêté, aujourd’hui, ses 100 ans avec nous, sa famille et une partie de la population. Merci à tous d’avoir participé par l’envoi de vos dessins, cartes postales ou morceau de musique.

branimir-balogovic-fAiQRv7FgE0-unsplash(1)

Gestion du COVID-19 dans les maisons de repos du CPAS de Comines-Warneton

Actualités

Depuis le début de l’épidémie, le CPAS de Comines-Warneton veille à être transparent dans sa communication vis-à-vis de la population. Ceci afin que cette dernière ne soit pas polluée par un flux d’informations continu et les interventions des uns et des autres, experts confirmés ou du dimanche.

Voici ce qui a été fait depuis le début de l’épidémie au sein des Maisons de Repos du CPAS de Comines-Warneton :

03 mars

Première réunion de crise

06 mars

Mises en place de mesures préventives (prise de température, registre des visites, lavage des mains, réduction des heures de visites)

10 mars

Concertation avec toutes les directions des homes de l’entité
  Fermeture aux visites et interdiction de sorties décidées par l’Aviq.
  Application immédiate et contact avec l’ensemble des familles.

12 mars

1er cas positif de Covid-19 (personnel à Warneton). Écartement immédiat. Contact avec les familles de Warneton
  Confinement en chambre des résidents de Warneton pour une période de 14 jours. Surveillance accrue des paramètres.

14 mars

Mise à disposition progressive de masques en tissu réalisées par la Régie des Quartiers puis la Ville de Comines-Warneton.

16 mars

Confinement en chambre des résidents de Ploegsteert et Comines pour une période de 14 jours. Surveillance accrue des paramètres.

18 mars

2ème cas positif de Covid-19 (personnel de Ploegsteert). Écartement immédiat.

27 mars

Distribution de masques chirurgicaux aux personnels en contact direct avec les résidents

28 mars

3ème cas positif de Covid-19 (personnel de Warneton). Écartement immédiat

01 avril

Mise à disposition de 120 visières à destination du personnel en contact direct avec les résidents

De plus, nous avons pris la décision de prendre en charge le traitement du linge et d’offrir les communications téléphoniques à l’ensemble de nos résidents.

Voilà ce que nous faisons depuis le 27 mars 2020 :

  • Les résidents qui souhaitent rester en chambre le peuvent ;
  • Les espaces de restauration ont été multipliés et la distanciation sociale est garantie ;
  • Les espaces d’accueil, les salons intérieurs, les espaces de rencontre ont été réaménagés afin de respecter la distanciation sociale ;
  • Les animations collectives ont repris avec des groupes de maximum 4-5 personnes ;
  • Mise à disposition de masques en tissu pour les résidents ;
  • Prise de températures pour résidents et personnels 2 à 3 fois par jour ;
  • Surveillance accrue des paramètres résidents ;
  • Nouvelle campagne de communication à destination des résidents et du personnel ;
  • Confinement en chambre pendant 14 jours pour tout nouveau résident ou retour d’hospitalisation.
  • Confinement en chambre de minimum 48 heures pour tout résident présentant un symptôme. Demande de diagnostic du médecin traitant.

À ce jour, 4 autres membres du personnel ont été testés négatifs au virus.

J’organise chaque jour une réunion de suivi afin de réévaluer les mesures prises et à prendre. Et le flux d’informations me parvient 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Chacune de ces mesures a été réfléchie pour à la fois respecter les règles de précaution stricte de non-propagation du virus et à la fois pour préserver l’état
psychique et moral de nos résidents.

Notre CPAS est favorable à un dépistage préventif de nos agents afin de pouvoir établir une photographie de la contagion à un instant T et rassurer certains membres du personnel. Toutefois, pour être réellement efficace ce dépistage devrait être organisé de manière répétitive.

pexels-photo-302083

Investir pour une vie digne à chaque étape de la vie

Social

Le CPAS de Comines-Warneton a investi ces dernières années pour améliorer les conditions de vie de l’ensemble de la population. Et nous poursuivrons cette politique d’avenir.

  • Création d’une crèche

Parce que chaque enfant de notre entité a le droit à une place d’accueil, nous lancerons une nouvelle structure, complémentaire à l’offre existante, afin de répondre à la demande.

Nous proposons d’étudier sa mise en place dans l’ancienne maison de repos de Ploegsteert afin de maintenir ce berceau de l’intergénérationnel.

  • Soutien aux familles et jeunes adultes

Le CPAS soutient depuis de nombreuses années les familles en difficulté par des aides spécifiques (chèque sport, prime d’installation, allocation loyer, accès à la culture, …).

  • Maintien à domicile

Le CPAS dispose d’un service de repas à domicile à prix démocratique (100 repas par jour) et a financé l’année dernière 36.000 heures d’aides familiales et d’aides à domicile.

Nous disposons également de 36 logements qui nous permettent notamment d’aider les personnes âgées à obtenir un logement adapté.

  • Elargir l’offre de services entre le domicile et l’entrée en maison de repos

Parce que la société évolue et que nos aînés ont des besoins multiples, le CPAS a également investi dans deux centres de court séjour (5 places à Comines et 10 places à Ploegsteert) et un centre de jour (15 places à Ploegsteert).

A l’avenir, nous mettrons à disposition des séniors un taxi social pour faire leurs courses, rendre visite à leur famille ou encore aller à leurs hobbys.

  • Rénovation de toutes nos maisons de repos et de soins

Alors que l’opposition ne souhaitait pas maintenir les maisons de repos de Ploegsteert et de Warneton, nous avons mobilisé tous les services du CPAS pour garantir ces 3 institutions et ainsi ne pas briser le lien social entre nos aînés et la vie locale. C’est ainsi que nous avons pu concrétiser nos 3 projets d’avenir :

Rénovation complète de la Châtellenie 2.455.000 € (dont 1.195.500 € de subvention)
Construction du nouveau Home Paul Demade 8.300.000 € (dont 3.700.000€ de subvention)
Construction du nouveau Sacré Cœur 5.465.000 €
Construction d’une résidence-services

(20 appartements)

3.335.000 € (dont 656.000€ de subvention)
imperkraft2

L’emploi étudiant au service de la communauté

ActualitésPolitique

Malgré l’abandon des subventions « Été solidaire » de la Région Wallonne qui permettaient d’engager des étudiants durant l’été, j’ai souhaité, en tant que Président de CPAS, poursuivre et intensifier l’engagement de jeunes au sein de notre service public.

Premièrement à Pâques, 4 étudiants ont été engagés dans le cadre d’un projet communautaire :

Aménager le bâtiment mixte dit Imperkaft à Warneton. Ce lieu accueille chaque semaine une permanence du CPAS, de la Ville et de la Police ainsi qu’une antenne de la Bibliothèque et de l’ONE. Les étudiants ont ainsi travaillé sur les châssis, les portes, la façade, l’entrée et les environs. Ils se sont également vus octroyer un contrat durant les vacances d’été avec le service technique.

Ensuite, durant les vacances d’été, nous avons engagé 34 jeunes pour travailler au sein des maisons de repos aux côtés de nos équipes.

Voici un bel exemple d’engagement citoyen de la part de la jeunesse de notre entité. Un job au service de la communauté qui marquera certainement leurs parcours futurs.

ea7386b6-7db1-434e-98fc-

d6d8a397-911c-4d70--4a685cbf5a1e

imperkraft

Article « Magazine Comines »

Article « Actualités Mouscron Comines »

Actualités